Une femme, une vraie, a des hanches, des fesses et des seins, non ? Eh bah non. Nous pouvons être femme sans forcément que nos formes soient marquées et cela ne nous rend pas moins femme que d’autres.

Avec l’été qui est passé j’en ai essuyé des remarques sur mon physique et punaise ce que cela peut être pesant ! Vous l’aurez compris je ne suis pas une de ces filles faites de courbes et d’arabesques (ok, j’abuse). Et pourtant cela ne m’empêche pas d’être et de me sentir femme. Ou au moins la plupart du temps…

Une vraie femme, ça a des formes.

Fille-li-forme

Aujourd’hui j’ai parfois la sensation d’être une fausse femme, une femme-enfant qui, puisqu’elle n’a pas de courbes ni de formes, ne sera jamais totalement femme. Et pourtant je me sens féminine, il m’arrive même de me trouver jolie et attirante. Oui j’ose le dire. Certains matin il m’arrive de me dire « tu es belle aujourd’hui » juste comme ça, parce que ça fait du bien.

Cela ne change rien au fait que mon corps n’est pas celui que l’on imagine lorsque l’on pense à une femme, « une vraie » comme disent certains. Une qui a vécue des trucs, qui a fait carrière, eu des millions d’amant.e.s, voire des enfants. Celle que la société voit comme la femme parfaite, physiquement, professionnellement, socialement, etc.

Je suis née comme cela, avec une morphologie filiforme et un métabolisme rapide. J’essaye de travailler dessus grâce au sport et à la musculation, je ne me plains pas et pourtant, comme n’importe qui j’aimerais changer certaines choses.

A lire aussi : Vivre par et pour son corps, c’est ça le bonheur ?

Des formes oui, mais pas trop

Enfaite nous sommes pris au piège. Entre, d’une part les médias, la mode et autres gourous adulés qui nous inondent de corps de mannequins plus filiformes les uns que les autres. Et d’autre part l’image de cette femme, à la fois working girl, épouse et mère avec des fesses, une poitrine juste bien, un ventre plat et des hanches généreuses. Juste ce qu’il faut, là où il faut.

Et moi pauvre mortelle dans tout cela ? Eh  bah je me retrouve là, avec un corps… humain. Peu de fesses, peu de hanches, peu de poitrine. Comme si la petite fille au fond de moi ne voulais pas sortir.

Comment voulez-vous que l’on s’accepte, sans stéréotype ni vision biaisée par une société complètement loufoque ?

Alors parfois je m’aime, d’autre fois je me trouve ridicule. En vérité je ne sais simplement plus où être. Certain.e.s peuvent rêver d’avoir un corps fin et filiforme comme le mien, mais je vous assure que je donnerais parfois beaucoup pour être un peu plus pulpeuse ici ou là, me sentir attirante et sexy, plutôt que simplement jolie.

Je le dis sincèrement, il faut une force immense pour passer outre toutes les injonctions médiatiques, les attentes de nos proches et la vision que l’on a ne nous même. Je travaille tous les jours sur cette acceptation de soi et pourtant je sais que cela prendra du temps.

Une vraie femme, ça a des formes ! Ou pas ... - Pêche & Eglantine

Ce long chemin vers l’amour de soi

Nous sommes toutes belles et formidables. Comme je vous l’ai déjà dit, nous ne devons pas vivre par et pour notre physique. Notre corps ne nous définis pas et pourtant nous y portons tant d’attention, moi la première. Il est nécessaire de se détacher de ces deux visions arbitraires, irréelles et opposées que l’on nous insuffle constamment. Mais, comme souvent, cela est bien plus simple à dire qu’à faire.

Je suis comme vous toutes je suppose, avec mes hauts et mes bas. Certains jour je me sens resplendissante, j’aime mon corps tel qu’il est avec ses avantages et ses défauts. Et puis d’autre fois je me sens plus fille fragile que jeune femme forte.

Pourtant il faut se rendre à l’évidence, ce corps qui nous porte est magique, peu importe son aspect. Au fond de moi et malgré les reproches que je peux lui faire, je l’aime profondément. Il me soutient tous les jours, me permet de bouger, de faire du sport, d’aller où la vie me mène sans jamais me laisser tomber.

C’est un vaste sujet que le corps, la vision que l’on en a et celle que la société lui porte. J’ai tant de choses à dire sur là dessus que je pense faire encore pas mal d’article à ce propos. Cet article sera peut-être un peu décousu et remplis de contradiction, j’en suis consciente mais j’avais besoin de partager tout cela avec vous. Pour que nous réfléchissions là dessus et qu’ensemble, peu à peu, nous nous acceptions les uns les autres mais aussi, et surtout, nous-même.

Alors n’hésite pas à partager ton point de vue, tes sentiments ou ton vécu en commentaire car je suis persuadée que cela en aidera plus d’un.e.

D’ailleurs pour rester motivé.e et optimiste, n’oublie pas de me suivre sur Instagram et Facebook !

Si veux une vie épanouie et positive , tu vas adorer les emails du bonheur !
Inscris toi vite pour y avoir accès et recevoir pleins d'autres cadeaux !


Bisous,

Pêche

 

 

50 thoughts on “Une vraie femme, ça a des formes !”

  1. Hello !

    Merci pour cet article, il me parle beaucoup ! Perso j’ai des hanches et des fesses mais je suis toute petite du coup j’ai un mini gabarit. Je fais du 34 voire du 32 j’en ai marre d’entendre dans les magasins « ah non on fait pa, on ne fait que les tailles normales ici » comme si j’étais déforme ! Je pense que la beauté des femmes est dans la diversité, il y en a des grosses, des minces, des petites, des rousses, des grandes, des noires des blanches… Il faut jouer là dessus et revendiquer nos différences pour casser cette norme que la société nous impose. Oui je sais c’est facile à dire, mais nous sommes uniques, nous devrions nous aimez plutôt que de toujours se comparer (là dessus j’ai énormément de travail!)

    Des bisous

    Morgane
    http://www.fille-a-paillette.fr

    1. Merci beaucoup !
      Et je suis tout à fait d’accord ! Ce qui rend notre monde formidable et merveilleux c’est bien la diversité des corps, des cultures, des opinions. Nous sommes entourés de tant de choses incroyables et nous même, dans nos différence, nous nous enrichissons les uns les autres !
      Bisous ma belle,
      Pêche

  2. Coucou !
    Vaste sujet. Le rapport au corps est difficile à gérer pour tout le monde je pense. Peu importe qu’on soit plate ou pin-up, nous avons toutes (et tous) nos propres complexes. Je suis sûre qu’il y a des femmes qui envient ton ventre plat alors que tu envies leur forte poitrine par exemple. On est jamais content de ce qu’on a et pourtant, comme tu l’as dit, il faut s’accepter comme on est (le plus serait de s’aimer mais déjà s’accepter, c’est pas mal).

    Très chouette article, ravie de te découvrir !
    Bonne journée,
    Little no’
    http://touchesdenvie.wordpress.com

    1. Ahaha oui, l’humain cet insatisfait … Je pense que le parcours est long pour tout le monde oui mais je suis aussi persuadée que nous devons nous accepter puis nous aimer comme tu le dis et c’est cela qui fait notre richesse !
      Bisous ma belle et à bientôt j’espère,
      Pêche

  3. C’est très dur les réflexions sur le corps, on doit correspondre à une « norme », à cause des diktats de la mode. Et encore, il y en aura toujours pour te blesser. Alors chaque jour, j’essaie de m’accepter comme je suis, avec mes formes et mes complexes. Les femmes sont belles, peu importe la taille ou le tour de poitrine 🙂

    1. Et tu as bien raison ! La plupart du temps je me sens tout à fait « femme », seules certaines personnes que j’aime ont la capacité de me blesser réellement.
      Merci pour ton commentaire et à bientôt !
      Bisous,
      Pêche

  4. Coucou,
    Je crois qu’une vraie femme ça a toujours trop de complexes ahah ! Trop grosse, trop maigre, trop petite poitrine, trop grosse poitrine, trop ceci, trop cela… Faudrait vraiment arrêter et arriver à s’aimer même si on ne répond pas dictats de la société…
    Gros bisous à toi 🙂

  5. A 30 ans, je suis aussi filiforme et les gens me questionnent souvent sur mon alimentation, pensent que je ne mange pas… alors que c’est le contraire^^ Les gens ont souvent une vision erronée des femmes minces et qui ne font pas « femme » comme tu le dis… Cela ne doit pas nous empêcher de nous sentir féminines et séductrices!

  6. Excellent article ! Mais je pense que peu importe le corps qu’on a, on aura toujours des complexes. Merci à la société actuelle.. dès fois comme tu dis on se trouver jolie et dès fois pas. Je pense qu’il faut s’assumer, comme tu le dit. Mais si jamais on n’y arrive pas, ça ne se fait pas du premier coup il faut se forcer à se dire « je suis belle » tous les jours, ça va aider ^^
    Laurence de Gettin Hope

    1. Exactement ! Et puis je me focalise sur le corps dans cet article mais, même si cela fait ciché, l’intérieur compte bien plus lorsque l’on parle de beauté et d’acceptation de soi ! Lorsque l’on se sent en harmonie avec soi tout semble plus simple.
      Bisous ma belle et à bientôt,
      Pêche

  7. Hello !

    J’ai beaucoup aimé ton article Que je trouve très vrai. C est Bien Que tu fasses entendre ta voix de cette façon. Le statut de femme est tellement complexe à définir de nos jours. Je prépare d’ailleurs une série d’article là dessus.

    Au plaisir de te lire encore ! Et si le coeur t’en dis passe faire un tour sur mon blog 🙂

  8. Un bel article ! Je pense que la société nous impose beaucoup trop de pression vis-à-vis de notre corps : qu’on soit mince ou avec des formes, pour beaucoup, nous nous trouvons jamais assez bien. Or notre corps est tellement important et nous devrions l’accepter tel qui est. Je dis cela même si je reconnais moi-même que je suis loin d’être satisfaite en me regardant dans le miroir mais tout comme toi (même si je n’ai pas la même problématique), j’essaie de m’accepter comme je suis.

  9. Hello,
    Le problème est que les gens jugeront toujours : si tu n’as pas assez de formes ou si tu en as trop ben tu es critiquée. L’important est de s’accepter soi-même, même si c’est pas facile. Les modèles dans les magasines, la télé etc ça n’arrangent rien. Enfin perso, je ne suis pas pour le fait que tout le monde se ressemble sinon ça ne rimerait à rien. On est tous différent et c’est justement ce qui fait la beauté de ce monde 🙂

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.