« Et sinon, tu manges ? Parce que là…  » voilà ce qu’une personne m’a demandé sur Instagram il y a quelques jours. Je venais de faire une story sur la difficulté à prendre du poids lorsque l’on est maigre / mince et sur le fait que ce n’était pas aussi facile que ce que l’on pense habituellement. Cela fait des années que je reçois ce type de remarques sur la maigreur. Comme si être maigre / mince était évidement un choix et que j’étais « bête » au point de dire vouloir prendre du poids sans manger.

Ce message a donc été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et je ne peux m’empêcher d’en parler ici. Parce que non, être maigre n’est pas toujours un choix et que pour certaines personnes, aussi difficile que cela puisse paraître, c’est compliqué de réussir à prendre du poids. D’ailleurs si toi aussi tu cherches à prendre quelques kilos, tu devrais adorer les ateliers pour prendre du poids et apprendre à s’aimer !

[bctt tweet= »La prochaine fois que tu juges une personne trop mince ou maigre, dis toi que prendre du poids est le combat de sa vie.  » username= »pecheneglantine »]

Tu manges ? Parce que là ... Et autres remarques sur la maigreur

Faire face au regard des autres sur un corps maigre

Je sais que le regard des autres ne devrait pas m’importer, que nous avons tous nos différences et que chaque corps est beau tel qu’il est. Mais cette question, et toutes les autres remarques sur la maigreur, sont comme des coups de poings reçus en pleine figure. Le genre de coup qui arrive par surprise et que vous gardez au fond de vous pendant des jours, des mois ou des années… 

Sur l’instant j’ai ressenti de la douleur : oui j’ai du mal à prendre du poids et oui je sais que j’ai le corps d’une petite fille et non pas les formes d’une « vraie » femme. Je me suis sentie rabaissée, presque humiliée alors même que j’étais seule chez moi et que personne n’avait lu ce message.

Mais ces mots ont aussi créés en moi de la colère et l’envie irrépressible d’en parler. De dire tout haut ce que tant de personnes, de femmes, de jeunes filles pensent tout bas. Le dire avec des mots simples, vrais et francs.

A lire aussi : Exposer et assumer son corps taille 34

Des remarques sur la maigreur, encore et encore 

Comme je le disais, cela fait des années que j’entends ce genre de remarques sur la minceur. De la part d’inconnus qui ne comprennent pas comment on peut être si mince en faisant notre possible pour prendre du poids ou qui prennent simplement plaisir à rabaisser l’autre pour se sentir puissant. De la part de ses proches aussi, qui sont aussi interloqués et souhaitent sûrement aider.

Je sais que la plupart du temps ces remarques sur la maigreur / minceur sont bienveillantes, ou du moins n’ont pas pour objectif de blesser. Ces personnes cherchent tant bien que mal à aider vers la prise de poids mais franchement, ce genre de question ne fera jamais changer qui que ce soi.

 

Etre mince, c'est un rêve pour toi ? Eh bien découvre ce que c'est en réalité - Remarques sur la maigreur

[bctt tweet= »Tu rêves de perdre du poids ? Eh bien sache qu’être mince n’est pas toujours un choix et que certaines personnes rêvent d’être comme toi. » username= »pecheneglantine »]

Des remarques sur la maigreur qui peuvent détruire…

Une personne qui, comme moi, fait son possible pour prendre du poids, mange à sa faim sans pour autant être hyper mal dans sa peau verra sûrement cette remarque comme un affront ou une humiliation. Ce n’est pas franchement agréable à entendre sur le coup mais on arrive à passer à autre chose.

Là où ce genre de messages peut réellement poser problèmes c’est quand elle touche des personnes plus “faibles” psychologiquement et véritablement mal dans leur corps. Une simple remarque peut être dévastatrice et cette personne peut au contraire se dire que cela ne vaut pas le coup de se battre, qu’elle ne pourra jamais prendre de poids et qu’il était bien plus simple de tout abandonner, quitte à perdre tout son bonheur et ses envies.

Alors la prochaine fois que tu croises une personne que tu juges trop mince ou maigre, dis-toi que prendre du poids est peut-être le combat de sa vie et que ta remarque, aussi pleine de bonnes intentions soit-elle, risque uniquement de la blesser, voire pire encore…

Et si toi aussi tu souhaites prendre du poids, mes ateliers sur l’amour de soi et la prise de poids devraient énormément t’aider ! J’ai aussi créé un groupe Facebook pour en parler, s’entraider et se donner des conseils, rejoins nous !

Et toi, comment gères-tu les remarques sur la maigreur ou ton alimentation ? 

Si tu veux me suivre dans cette aventure et partager des petits bonheurs au quotidien, rejoins moi sur Instagram, Youtube et Facebook !

Si veux une vie épanouie et positive , tu vas adorer les emails du bonheur !
Inscris toi vite pour y avoir accès et recevoir pleins d'autres cadeaux !


Bisous,

Pêch e

71 thoughts on “Et sinon, tu manges..? et autres remarques sur la maigreur”

  1. Bonjour Pêche,
    Je viens de lire votre article sur le Huffington Post. Et je m’interroge. Cherchez-vous à prendre du poids car vous le voulez ou est-ce une réaction vis-à-vis du regard d’autrui ?
    Si je me base sur mon IMC, je suis considérée comme maigre. Parfois, on me demande si je mange. La réponse est oui : je mange. Je ne me prive pas. Alors que nombre de femmes font des régimes pour perdre leurs kilos en trop, d’autres peuvent manger ce qu’elles veulent sans prendre de poids. C’est peut-être injuste pour les premières mais pourquoi faire culpabiliser les secondes ?
    A contrario, les magazines et médias ne cessent de mettre en exergue des mannequins très maigres qui mettent leur vie en danger pour conserver leur ligne.
    Et qu’est-ce qu’être trop maigre ? Sur quoi les gens se basent-ils pour le juger ? Certaines personnes ont un métabolisme qui brûlent l’intégralité des calories consommées. C’est ainsi. Maigre ou non, il me semble que le plus important est d’être bien avec soi et avec son corps, accepter seulement ce que la nature nous a donné et en profiter. C’est un formidable cadeau pour peu que nous soyons gourmandes
    Qu’importe ce que disent les gens. Ils ne sont pas dans notre corps et ne vivent pas avec. Ils ne parlent que par rapport au leur qu’ils connaissent. Mais l’essentiel n’est-il pas que nous soyons épanouies et heureuses, maigre ou non ? Nous ne choisissons pas notre physique mais notre corps est le seul endroit où nous vivrons toute notre vie. Prenons-en soin
    Et si vraiment vous souhaitez prendre du poids, j’espère que vous aurez un suivi médical. Bon courage dans votre projet

    1. Bonjour et merci pour votre message !
      Je comprends tout à fait votre point de vue et partage tout à fait l’avis que la maigreur est une notion très variable et dépend de chacun. L’essentiel est de se plaire à soi, d’être bien dans son corps mais aussi en pleine santé. Car c’est aussi cela qui est en jeu : la santé, les fonctions physiques et organiques peuvent être altérés et cela doit donc aussi entrer en jeu. Bref, de l’amour de soi et de la santé, c’est tout ce qui importe !

  2. Enfin quelqu’un comme moi, enfin on entend parler de maigreur, enfin on ne parle pas de régime ….
    Oui, il y a aussi les femmes minces, pour ne pas dire maigres, qui n’arrivent pas à grossir.
    Je le vivais très bien, mais les gens ne cessent de demander : « tu es malade ?, tu manges ? tout va bien ? »
    Ou alors : « comme tu es maigre !!! »
    Et tous les jours à la tv, les pubs minceur …..
    A + de 60 ans, cela devient pénible
    J’ai passé ma vie à essayer de prendre du poids, en vain
    Dois-je me gaver comme une oie ?
    Dois-je me forcer à manger jusqu’à la nausée ?
    Pourquoi les gens doivent-ils toujours critiquer les autres ?
    On ne cesse de dire que la population devient obèse et à moi, on dit que je suis trop mince !!!
    C’est à ne rien y comprendre …
    Laissez nous vivre comme nous le voulons (nous les maigres)
    Je vous assure que nous mangeons à notre faim
    Inutile de nous saper le moral avec vos réflexions vexantes.
    Est-ce que je vous dis, moi, quand je vous rencontre : « mon Dieu, comme tu as grossi ? »
    Je voudrais bien voir votre réaction !!!
    Merci à vous pour votre article

    1. C’est vrai que les remarques sont innombrables et souvent bien blessantes.
      Je suis persuadée que l’alimentation doit rester un plaisir alors non, ne nous gavons pas tout en ayant conscience que manger un peu plus ne nous fait pas de mal et surtout surtout que nous devons nous faire plaisir !
      Merci pour ce beau témoignage qui met les point sur les i.
      Belle journée !

  3. Salut.
    J’ai été assez surprise de découvrir que la maigreur subie pouvait faire autant souffrir les gens, ça n’a jamais vraiment été mon cas. J’irai pas jusqu’à dire que j’ai forcément bien vécu la mienne étant ado (c’est sûr que de voir son pantalon de profil faire juste 2 lignes parallèles, et ne toujours pas arriver à remplir ses bonnets A encore maintenant ça fait pas rêver), mais j’y ai toujours trouvé plus d’avantages que d’inconvénients, surtout en tant que grande gourmande.
    A la fac je faisais 46 kg pour 1m65 avec un régime sucre et gras (et vous reprendrez bien encore un peu de gras avec votre sucre ?). Un peu plus tard je me suis reconvertie en espaces verts et ça a été une purge physiquement ; j’ai bien pris 2/3 kg de muscles en autant de mois mais là où je n’arrivais pas à faire certaines tâches physiques et c’était très douloureux, c’est devenu possible mais tout aussi douloureux ; donc en fait ça m’a juste fait devoir supporter la douleur plus longtemps quand je bossais. Finalement j’ai laborieusement réussi à passer la barre des 50 kg et ça continue à grimper encore un peu, doucement – et sans que je fasse spécialement d’effort pour.
    De toutes façons, et sans même parler de ceux qui ressentent le besoin de piétiner les autres pour exister, quoi qu’on fasse on pourra jamais plaire à tout le monde. Donc fuck it.

    1. Oui le regard des autres et les jugements seront là quoi que l’on fasse, alors autant s’en détacher au maximum !
      Mais au delà de ça la maigreur est aussi source de souffrance interne parfois et de problèmes de santé dans les cas les plus extrêmes, et c’est surtout cela qui fait souffrir !
      En tout cas je suis heureuse de savoir que vous l’avez bien vécu et j’espère que votre corps vous portera encore longtemps !

  4. L’article du Huffington post a bien évidemment résonné en moi…car j’ai longtemps eu du mal a accepter mon corps d’homme maigre. Il faut faire abstraction du regard des autres, voir le corps comme unique et donc différent, non stéréotypé. Je comprends que ce soit difficile pour une femme, c’est assez taboo pour les hommes. Merci pour cet article très inspirant et tres positif.

  5. Mon fils de 15 ans fait 180cm pour 50kgs…il a tjs été fin mais là au lycée il en souffre beaucoup, on se moque de lui… »le coton tige, mange… »et je suis sûre qu’il ne me dis pas tout, du coup il ne sent bien qu’avec ses copains de jeux virtuels 😣.je comprends ce qu’il vit car moi j’ai tjs été obèse. Ce que je veux c’est qu’il se construise en ayant confiance en lui mais comment faire quand on vous sabote en permanence….

    1. Oh je comprends totalement… Cela est d’autant plus dur à cet âge où le monde parait si absurde, voire terrifiant et hostile.
      Je pense cependant qu’il n’est pas seul et surtout que cela n’est qu’une passe, les hommes ont souvent un pic de croissance puis prenne du poids au fil des années.
      Ne vous en faites pas, cela passera et tout ira pour le mieux malgré les mauvaises passes.
      Belle soirée à vous et à bientôt j’espère

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.