Ah la cuisine, une histoire d’amour… ou de haine selon les personnes. Pour certains cela renvoie à la culpabilité et la perte de temps, pour d’autres au partage et au plaisir de cuisiner. Mais quelle que soit ta relation à la cuisine, t’es-tu déjà dit que cuisiner pouvais aussi être un moment où l’on se fait du bien, un moment que l’on partage avec soi et personne d’autre ? Souvent on associe la cuisine à une obligation ou un événement social, et pourtant cuisiner est aussi un moment pour se rapprocher de ses sensations et se retrouver. Et là pas besoin de plats incroyables ou d’heures passées derrière les fourneaux. Cuisiner simplement, voilà la meilleure thérapie pour être soi.

Aujourd’hui j’ai vraiment envie de t’enlever tous ces préjugés que tu peux avoir sur la cuisine : que c’est long, compliqué et ennuyant. Au contraire, cuisiner peut être simple, rapide et presque magique. Cuisiner c’est prendre soin de soi et choisir avec attention ce qui nous donne l’énergie de vivre. Cuisiner c’est être pleinement conscient de ce que l’on fait et apprécier le moment présent.

Alors adieu pression sociale pour faire des plats remplis de couleurs, de saveurs et au dressage impeccable ! Tu vas apprendre à cuisiner simplement, pour le plaisir et pas simplement pour te nourrir.

Cuisiner simplement, la meilleure thérapie pour être soi

Instagram et le « food porn »

Je crois que cette tendance / croyance que nous avons tous à voir la cuisine comme quelque chose de compliqué et mangeur de temps vient de notre culture (genre les grands repas de famille où le gigot a nécessité 12h de cuisson avec retournement toutes les demi-heures pour être cuit à point) et de notre éducation (nos parents qui rentraient tard et où l’on enchainait les repas jambon-coquillette).

Mais il me semble aussi qu’Instagram et son « foodporn » y joue aussi un grand rôle. À force de ne voir que des plats qui nous font baver sans même y avoir goûté, on se dit que jamais nous n’en serons capable et puis franchement à quoi bon cuisiner si ce n’est pas « instagramable » à la fin ?

Sauf qu’il existe une alternative : cuisiner simplement, sans se prendre la tête, en fonction de ses envies (et de ses placards). Pas pour épater la galerie, pas pour faire croire à nos « followers » que l’on a une vie de rêve. Cuisiner simplement pour soi, sans rien avoir à prouver à qui que ce soit. C’est d’ailleurs ce que j’essaye de partager sur mon compte Instagram et en story : mes plats sont toujours des bowls faits de tout ce que j’ai dans le frigo. Alors oui c’est loin d’être photogénique, mais franchement je n’ai pas le temps de me casser la tâte à rajouter des paillettes !

A lire aussi : Retrouver une relation saine avec la nourriture

Cuisiner ou se nourrir ?

Tout ce que l’on donne à manger à notre corps est là pour nous donner de l’énergie, nous apporter de la vitalité ou au contraire nous empoisonne à petit feu. L’alimentation est un sujet qui me tient énormément à cœur car cela est directement lié à notre santé. Mais manger va même plus loin que cela, cuisiner simplement ce n’est pas juste se nourrir, c’est plus que cela…

Si tu cuisines uniquement parce que « tu dois », sans même faire attention à ce que tu avales, autant avaler une boisson hyper calorique immonde et basta ! Mais ce serait bien dommage… Car cuisiner et déguster ce que l’on à préparer pour soi est un moment privilégié que l’on se dédit. Prendre conscience de ce que l’on mange, que chaque carotte a été découpé par nos soins et nous apporte une belle dose de vitamines et de minéraux essentiels pour vivre au mieux.

Cuisiner simplement c’est retrouver le contact avec les aliments, prendre des produits bruts et les sublimer sans pour autant y ajouter des artifices. Il te suffit de quelques ingrédients, d’un couteau et d’une poêle. Un filet d’huile, des aliments frais, de bonnes épices et le tour est joué ! Tu le vois d’ailleurs bien sur mes photos : mes plats ne se ressemblent jamais, je ne réfléchis pas vraiment. Je prends, je découpe, j’assaisonne et voilà !

Cuisiner simplement, une théarpie pour être soi, mais comment faire ?

Cuisiner simplement, une thérapie pour aller mieux

Au delà du simple fait de choisir ses aliments pour donner à son corps la meilleure d’énergie possible, cuisiner simplement c’est aussi retrouver le plaisir de manger sainement et prendre du temps pour soi. Dans une société où l’on mange en un claquement de doigts, reprendre contact avec les aliments nous permet de nous reconnecter à l’essentiel : la nature et nous-même.

Cuisiner simplement devient alors une thérapie pour être soi, se retrouver seule avec nous-même. Jouer avec les aliments et les saveurs, laisser parler sa créativité, essayer, rater, apprendre.

Le seul fait de prendre quelques minutes pour cuisiner simplement après une longue journée permet de déconnecter son cerveau, laisser de côté les préoccupations et ne se concentrer que sur une chose. Faire à manger le soir est souvent vu comme un calvaire et pourtant prendre ces quelques instants de répit entre le travail et le repas fait énormément de bien et permet de passer à table l’esprit plus apaisé et serein.

A lire aussi : 5 idées de petits-déjeuners sains rapides et équilibrés

Cuisiner simplement pour être soi

Prendre le temps de faire à manger, c’est aussi se poser la question de ce dont on a envie, de nos besoins et de ce que notre corps nous dit. Cuisiner simplement c’est apprendre à surmonter ses (fausses) croyances sur ses capacités, ses goûts et dégoûts. C’est aussi un moyen de prendre confiance en toi. Parfois nous sommes anxieux à la simple idée de cuisiner : est-ce que ce sera bon alors que je ne sais pas du tout cuisiner ? Est-ce que ces aliments vont bien ensemble ? Est-ce que je ne devrais pas plutôt suivre une recette à la lettre plutôt que de cuisiner simplement avec ce que j’ai ?

Plus tu joueras avec les aliments, plus tu prendras conscience de tes besoins et ta créativité. Tu auras plaisir à jongler avec les saveurs, ajouter des épices de ci-de là et laisser libre cours à ton imagination en oubliant tous tes soucis.

Cuisiner simplement est donc une thérapie incroyable pour être soi, se retrouver. S’affairer en cuisine c’est développer sa confiance en soi, sa créativité, sa liberté de penser et surtout apprendre à s’écouter, soi et personne d’autre. Alors surtout ne te prends pas la tête, pas besoin de recette compliquée, au contraire. Laisse-toi aller, profite de cuisiner simplement pour te laisser aller et savourer ton petit plat.

Et toi, tu aimes cuisiner simplement ?

Si tu veux continuer à suivre mes aventures et partager des petits bonheurs au quotidien, rejoins-moi sur Instagram, Youtube et Facebook !

Si veux une vie épanouie et positive , tu vas adorer les emails du bonheur !
Inscris toi vite pour y avoir accès et recevoir pleins d'autres cadeaux !


Bisous,

Pêche

Cuisiner simplement, une thérapie pour être soi

16 thoughts on “Cuisiner simplement, une thérapie pour être soi”

  1. Merci pour cet article très inspirant. J’adore cuisiner, et thérapie je n’y aurais pas pensé. Je réalise que cela nous permet de lâcher prise, de réfléchir, de créer, et de laisser aller notre créativité. Bon pour le moral.
    A bientôt

  2. Belle relation que tu as avec la cuisine, je trouve ça génial 🙂 J’adore cuisiner et prendre du temps pour moi également. Et comme tu le dis si bien, on peut avoir « la pression » de se conformer aux standards d’Instagram et de se dire que si un plat n’est pas joli il n’en vaut pas la peine… alors que ce sont nos papilles qui devraient être les seules juges de la qualité d’un plat !!

    Ps. Je te le ds en toute bienveillance, je suis étonnée de constater plusieurs fautes d’orthographe dans ton article, car d’habitude tu n’en fais jamais haha ! La fatigue, sûrement !

  3. Je suis d’accord mais pour des gens comme mon compagnon, qui bossent de 5h du matin à 23h le soir, cuisiner n’est ni un plaisir ni une thérapie, c’est une torture. Donc, il n’y a pas que du positif malheureusement. C’est comme tout, par manque de temps, tout devient difficile. :/

  4. Encore un article trop top ! Quand j’ai vu le titre, au début, je n’y croyais pas parce que je suis exactement dans ce mood en ce moment et j’ai également écrit un article sur le plaisir de cuisiner tout en simplicité sur mon blog (si jamais ça t’intéresse : http://espritvivace.com/musique-instantanee-le-duo-cuisine-musique-qui-dechire/). Je suis vraiment ravie d’avoir trouvée une blogueuse qui partage les mêmes valeurs que moi. Merci mille fois pour cet article on ne peut plus intéressant.
    Léonore d’Esprit Vivace.

  5. Coucou! J’adore cuisiner , mais quand j’ai du temps, et j’y prends beaucoup de plaisir à ce moment-là .
    J’aime beaucoup ton idée d’article,
    Bisous , Bon lundi à toi

  6. Ton article me parle beaucoup : pour moi la cuisine (préparer/manger) est quelque chose de très important ! Avoir de l’enthousiasme pour ce qu’on prépare, prendre le temps d’éplucher, découper… (d’ailleurs stop au préjugé « pour cuisiner il faut du temps », on peut préparer des trucs super en 15min !) et après le plaisir de la dégustation ! Comme tu le dis, c’est un moment privilégié – pour moi, la cuisine est clairement une façon de m’honorer et de me donner de l’amour 🙂

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[instagram-feed]
%d blogueurs aiment cette page :