J’écris ces mots alors que mon corps et mon coeur battent encore la chamade. Je viens de vivre quelque chose d’un peu magique, une sensation que je n’avais encore jamais expérimentée jusqu’à lors. Un sentiment de reconnexion à soi qui m’avait manqué depuis longtemps et surtout depuis que je travaille sur le programme de yoga qui sort d’ailleurs dans une semaine à l’heure où j’écris et me rend toute excitée !!)

Ce moment je l’ai vécu lors d’une séance de zumba / danse que je viens de faire à la maison avec Shapin. En appuyant sur play, je n’imaginais pas ce qui allait m’attendre. Je voulais simplement bouger un peu, me détendre après ces journées à travailler sans relâche.

Au début c’était une séance de Zumba normale, je n’étais même pas très motivée et y allais un peu à reculons… Et puis au fur et à mesure, je me suis sentie emportée….

 

Reconnexion à soi

 

Emportée par mes pas, qui, de près comme de loin, ne ressemblaient sûrement à rien.

Emportée par la musique, qui habituellement ne me transcende pas.

Emportée par la fatigue et le stress accumulés dont je devais me décharger.

Je me suis laissée aller.

J’ai tout oublié.

La prof qui parlait, les mouvements qu’elle faisait.

J’étais juste avec moi. Je lâchais prise et retrouvais simplement ces sensations que j’avais délaissées depuis si longtemps.

C’était comme une reconnexion à soi, une reconnexion à moi.

Je me suis mise à jouer avec moi-même.

Je me suis regardée dans le miroir.

Je me suis regardée danser, je me suis souri et me suis trouvée belle.

De cette beauté heureuse, naturelle et sans complexe.

De ces filles que l’on trouve belles à tomber grâce à leur sourire et leur simplicité.

Et puis je me suis dit que je m’aimais, fort, fort, fort.

A lire aussi : Ce rapport charnel… avec soi-même

Une reconnexion à soi, une reconnexion à son corps

J’ai longtemps pensé que pour se reconnecter à soi il fallait surtout travailler sur son esprit, que tout se jouait dans notre tête. J’ai délaissé les apparence pour me concentrer sur ce qui me semblait le plus important.

Mais il faut bien l’avouer : le corps et l’esprit sont totalement liés et si tu n’es pas à l’aise avec l’un, tu ne pourras jamais totalement te reconnecter à qui tu es. On a beau dire que ce qui compte ce n’est pas le physique, que le plus important sont nos valeurs, notre personnalité et notre authenticité. Eh bien il faut se rendre à l’évidence : notre apparence joue un rôle immense.

Non pas pour les autres, mais pour nous aussi et surtout. Parce que vivre cette reconnexion à soi, c’est aussi réussir à se reconnecter à son corps. À le voir tel qu’il est : ni plus gros, ni plus mince, ni trop ceci, ni pas assez cela.

En prenant conscience de notre corps de nos mouvements et de toutes les possibilités qu’il nous offre, nous pouvons apprendre à l’accepter.

J’ai, pour ma part, décidé de le remercier au lieu de le rabrouer, de lui dire des mots gentils, de le complimenter et d’arrêter de le critiquer. Ce n’est pas simple car les habitudes sont souvent bien ancrées, mais avec le temps, cela s’apprend.

Cette danse m’a aussi permis de quitter totalement cette gêne et cette peur du regard des autres car au fond, c’est souvent ça qui nous empêche de vivre cette reconnexion à soi. On se bride, on s’enferme, on s’empêche de vivre pour des inconnus qu’on ne reverra plus. 

C’est uniquement en se laissant vivre, en laissant notre coeur et notre corps s’exprimer que l’on peut réellement éprouver une reconnexion à soi.

 

Reconnexion à soi et à son corps

 

Comment vivre cette reconnexion à soi ?

Je t’ai souvent parlé d’activités pour atteindre cette reconnexion à soi au niveau spirituel, mais il est vraiment essentiel que cette reconnexion se fasse au niveau physique aussi. C’est le seul moyen pour que tu prennes conscience de la belle personne que tu es dans son entièreté et non pas uniquement d’un point de vue intellectuel.

Pour ma part, les deux seules activités qui me permettent de me reconnecter à mon corps sont la danse et… le yoga ! Et si toi aussi tu veux faire ce beau et long chemin vers la reconnexion à soi, je te recommande sincèrement une de ces activités-là. 

Je t’entends déjà me dire que « ce n’est pas pour toi », mais essaye au moins une fois, rien que seule chez toi avec une vidéo ou simplement une musique qui te fait vibrer.  Tu n’as pas besoin de grand-chose mise à part de laisser aller ton coeur et ton corps et déconnecter ta tête. Enlève de ton esprit tous les blocages et les stéréotypes que tu peux avoir et qui tempêchent de t’exprimer.

Déroule ton tapis ou allume la musique et laisse-toi vibrer.

Et toi, tu as déjà vécu un moment de reconnexion à soi comme ça ?

Si tu veux continuer à suivre mes aventures et partager des petits bonheurs au quotidien, rejoins-moi sur Instagram, Youtube et Facebook !

Si veux une vie épanouie et positive , tu vas adorer les emails du bonheur !
Inscris toi vite pour y avoir accès et recevoir pleins d'autres cadeaux !


Bisous,

Pêche

4 thoughts on “Ressentir cette reconnexion à soi”

  1. J’ai ce genre de moment de reconnexion quand je ris. Pas n’importe quel rire non, le fou rire ! Le vrai celui qui sort des tripes. Cela m’arrive souvent avec mon meilleur ami qui me chatouille à en mourir de rire, dans ce cas je lâche prise totalement et je ris. C’est la meilleure thérapie au monde et ce rire envole tous mes soucis ! 💛 Je suis contente que tu aies vécu un moment similaire de béatitude et de bien-être absolu ! C’est chouette.
    Je t’embrasse, prend soin de toi <3

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.