Exposer et assumer son corps taille 34

Cet été je suis allée à la mer, et qui dit mer dit maillot, et qui dit maillot dit corps, nudité et exposition de soi. Porter un maillot c’est oser se montrer, aux autres mais aussi à soi. Cette image que l’on ne regarde que d’un œil dans le miroir ou que l’on ne prend même jamais le temps de voir. Cette vision de son corps nu qui nous dérange, parfois, souvent. Je sais que l’on croit que ces sensations ne sont vécues que par des personnes qui se trouvent trop grosses, peut-être que tu penses cela de toi-même parce que tu as un peu trop de formes à ton goût. Alors tu n’imagines pas un seul instant que les personnes fines peuvent ressentir la même angoisse. Sauf qu’assumer et exposer son corps taille 34 n’est pas toujours une partie de plaisir.

Eh oui, être mince/maigre ne rend pas l’acceptation de soi plus facile. Mettre un maillot de bain, quel que soit le corps que l’on a, n’est pas toujours aisé. Je ne sais pas ce que cela fait de se sentir trop voluptueuse, mais je peux te dire ce que cela fait de ne pas avoir de formes et d’avoir à exposer cela au monde. Je sais ce que c’est d’avoir l’impression que tout le monde nous regarde en se disant « mon dieu mais qu’elle est maigre » ou « Ohlala ce n’est vraiment pas joli une fille si mince… »

 Exposer et assumer son corps taille 34

Depuis toujours j’ai l’impression de vivre dans le corps d’une petite fille, les cuisses pas bien larges, une poitrine toute petite et  des courbes quasi inexistantes. Je t’ai déjà écrit quelques articles sur ce thème comme ‘une « vraie » femme, ça a des formes  car c’est un sujet qui me tient si fort à coeur et dont personne ne parle jamais. .. Ni les blogs, ni le mouvement « bodypositive », ni les journaux en ligne et encore moins les magazines ! Alors aujourd’hui je veux prendre la parole, et la donner aussi à toutes ces femmes qui ne se sentent pas forcément bien dans leur peau et ont du mal à assumer et exposer leurs corps jugés trop minces.

Ces femmes qui se ne se sentent parfois pas assez féminines ou qui ne supporte pas de pouvoir discerner leurs os. Ces femmes qui rêvent d’un corps avec un peu plus de courbes, ou simplement d’un corps dans lequel elles se sentent bien, en forme et avec des formes.

A lire aussi : Vivre par et pour son corps, c’est ça le bonheur ? 

Des jugements incessants

Être mince et devoir porter un maillot taille 34 (ou autre), c’est s’exposer au monde mais aussi à soi. Et d’ailleurs je ne sais pas ce qui est le plus dur : le regard que l’on porte sur soi ou celui des autres ?

Pour ma part, je pense que c’est notre propre jugement qui a le plus d’impact, en tout cas c’est celui qui m’affecte le plus. Au quotidien l’avis et le jugement des autres m’importent peu. Ce n’est que lorsque je ressens une gêne envers mon propre corps que je commence à leur donner de l’importance, à me demander ce qu’ils pensent et disent de moi.

Devoir exposer et assumer son corps taille 34 a été pour moi une réelle épreuve cet été, tout comme cela peut l’être pour des femmes qui se trouvent trop rondes. En grandissant, tandis que je voyais mes amies se transformer, avoir de la poitrine et des courbes, moi je suis restée là avec mon corps de jeune fille. Je me voyais stagner, comme prisonnière d’un corps qui n’évoluait pas et que je devais pourtant montrer au monde et assumer pour profiter des petits bonheurs de l’été.

Atelier prise de poids saine et positive - Lyon 8 juin

L’envie de cacher sa minceur

J’ai aussi réfléchi à des stratégies pour ne pas me montrer, comme pourrait le faire une personne se trouvant trop grosse ou voulant camoufler les impacts de la vie sur son corps. J’ai pensé à acheter des maillots une pièce pour cacher mon ventre, si plat, si inaccessible pour certain.e.s mais surtout si enfantin. Il y a aussi bien sûr les bonnes vieilles méthodes du short, du débardeur ou du paréo que l’on porte pour aller au bord de l’eau et que l’on « oublie » d’enlever ou que l’on garde « pour ne pas cramer au soleil ».

Depuis que j’ai cette volonté de prendre un peu de poids (et je t’arrête de suite, se goinfrer de pizza n’est pas la solution) j’ai aussi plus de mal à oser me montrer qu’avant. Alors cet été, enfiler mon maillot, exposer et assumer son corps m’a semblé encore plus compliqué que les années précédentes. Je sais que je n’aurai jamais un corps « normal » et que je suis faite de cette façon-là Même si je prends quelques kilos je serai toujours fine et c’est aussi sûrement bien comme ça. Il n’empêche que cette envie de se cacher est encore là…

A lire aussi : Accepter son corps ou vouloir le changer ? 

Changer son rapport à son corps tout fin

Mais à quoi bon se cacher finalement ? C’est mon corps et je fais tout pour apprendre à l’aimer. Et en règle général d’ailleurs il ne me pose pas réellement de soucis. On se laisse tranquille lui et moi. Je ne le regarde pas plus que ça, évite de le croiser dans le miroir. Je lui donne des bonnes choses à manger, lui fait faire du sport pour le muscler un peu. De son côté il me porte toute la journée, me permet de gambader et de vivre ma vie. Rien de plus.

Je suppose que c’est un peu la même chose pour toi, même si au contraire tu veux perdre du poids. Tu ne sais pas trop comment l’appréhender ce corps qui ne nous rend pas toujours la vie facile mais qui pourtant nous soutient au quotidien. C’est une machine incroyable qui nous permet de faire tant de choses qu’elle ne mérite pas que l’on se fasse temps de soucis et qu’on lui mène une guerre sans merci.

Comme je le disais dans l’article sur le contrôle de son apparence, il faut trouver un juste milieu entre vouloir se transformer un peu de ci de là et apprendre à aimer son corps tel qu’il est parce qu’il est magnifique comme ça.

Bisous,

Pêche

Vous pourriez aussi aimer lire :

Les biais cognitifs (ou comment notre cerveau nous trompe)

Les biais cognitifs (ou comment notre cerveau nous trompe)

As-tu déjà remarqué que tu prenais des décisions illogiques ou irrationnelles ? Que la réponse soit oui ou non, je t'assure que ça a déjà été le cas ! Et que ça l'est même très souvent... Tout ça grâce aux biais cognitifs qui brouillent notre raisonnement et nous font...

Trouver son équilibre avec Safia Ayad

Trouver son équilibre avec Safia Ayad

Comment trouver son équilibre ? C'est la question que j'ai posé à Safia Ayad dans ce podcast. J'ai choisis cette thématique de l'équilibre pour ce podcast avec Safia Ayad non seulement parce que j'ai la sensation que cette jeune femme, maman et entrepreneure du...

Savoir dire non sans culpabiliser

Savoir dire non sans culpabiliser

"Non", ce petit mot que l'on a tant de mal à dire... Savoir dire non est indispensable pour se préserver, se respecter et avoir une vie sereine et épanouie. Sauf que refuser n'est pas évident pour tout le monde et fait beaucoup culpabiliser, surtout quand on a envie...

43 Commentaires

  1. Maha

    Je débarque ici 2 ans après que tu aies écrit ton article… Mais voilà les beaux jours reviennent, je repense aux shorts et débardeur et je revois mon corps. Et les réflexions des collègues. Pas des réflexions méchantes mais des réflexions… Style… « Tu manges jamais ? Tu devrais manger » jusqu’à même me demander ce que j’ai mangé toute la semaine. Me donner des conseils bidons « Mange des féculents, fais ci fais ça »
    Bref je me sentais pas bien aujourd’hui alors j’ai cherché sur Google « Belle en étant maigre ? » et je t’avoue que j’ai rien trouvé en fait ! J’ai trouvé que des articles sur « Pas besoin d’être fine pour être belle ». D’accord super mais moi ?
    Bref en cherchant d’autres mots clefs Google a fini par m’amener sur ton blog et sur cet article. Alors merci pour tes mots, je me sens moins seule. Finalement mon problème c’est pas moi, c’est les autres, et je dois réussir à m’en détacher.
    J’espère que le confinement se passe bien pour toi 🙂
    À bientôt
    Maha

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oh ma belle… Je te comprends, j’ai eu besoin de me retrouver avec moi-même, j’ai arrêté d’en parler mais je te comprends toujours autant je te t’envoie beaucoup d’amour… Tu es belle, vraiment, dis le toi, maintenant, « je suis belle », et encore et encore ♥
      Prends bien soin de toi aussi,
      Bisous, Pêche

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.