Lundi, 16h30, je reçois un message qui va changer ma vie, ou du moins celle de ma petite entreprise. En lisant ces mots je n’y crois pas, j’ai envie de sauter de joie, de crier sur tous les toits à quel point je suis heureuse. Je viens tout juste d’apprendre que je suis incubée, que je vais être accompagnée pendant 1 an pour réaliser mon rêve. J’ai envie de partager ce bonheur avec le monde entier, de parler de mon projet, expliquer à quel point j’y crois. Et puis soudain, une sensation de peur m’envahit. Est-ce vraiment une bonne idée de dévoiler son projet d’entreprise à la terre entière..?

Et si je vous décevais ?
Et si quelqu’un me « volait » l’idée ?
Et si ce projet qui me porte depuis si longtemps était en réalité une mauvaise idée, sans demande ni avenir ?

Autant de questions qui m’angoissent et me transportent dans un doute immense. Je me retrouve maintenant déchirée entre l’envie et la peur de tout te révéler. D’un côté le besoin irrépressible de te dévoiler mon projet, de te partager cette idée que je tiens au fond de mon cœur et qui me fait me lever chaque matin pleine de joie et d’enthousiasme. Et puis de l’autre, la peur de tout perdre, de voir mon rêve se détruire en quelques secondes.

 L’envie et la peur de dévoiler son projet

L’angoisse de décevoir

Je crois que ma plus grande peur est celle de te décevoir, de ne pas être à la hauteur de tes attentes et de tes envies. Ce projet, je le fais avant tout pour toi. Pour toi, pour nous, pour toutes les femmes qui en ont besoin. Je veux t’aider, t’accompagner dans ta vie, te rendre plus épanouie et heureuse avec ton corps et ton esprit. Alors j’ai peur que tu aies mis tant d’attentes dans ce projet dont je ne cesse de te parler, que tu sois finalement déçue. Parce que tu t’attendais à mieux, à plus. Parce que ce n’est pas ce dont tu as besoin et que tu ne te reconnais pas dans l’idée.

Ce grand projet reste lié au blog et combinera développement personnel, sport et alimentation. Il y aura toujours ma patte, mon optimisme et ma façon de voir la vie. Mais en même temps, je sais par avance que le premier « produit » que je proposerai ne conviendra pas à tout le monde. J’ai envie d’aider une certaine catégorie de femmes, de les accompagner dans un combat que je connais moi-même. Cette cause qui me porte touchent de nombreuses personnes mais hélas (ou heureusement!) pas la majorité.

Mais je sais aussi que vouloir toucher tout le monde est impossible alors il va simplement falloir que je l’accepte. Quoi qu’il arrive j’espère simplement que ce projet aidera un maximum de personnes qui vivent le même combat que moi. Et même si cela n’est pas ton cas, que tu continueras à me suivre car sans toi jamais je n’aurais eu la force de créer tout ça.

A lire aussi : Accepter son corps ou vouloir le changer ?

La crainte d’être copiée

Après ma mésaventure du planner dont je te parlais dans cet article sur la créativité du copier-coller, je vis encore plus dans l’angoisse de me faire « voler » mon idée. Révéler son projet au monde entier, c’est aussi accepter de s’exposer à des personnes peu scrupuleuses qui peuvent se ré-approprier une idée pour monter un business dessus dans le seul but de faire de l’argent. C’est d’ailleurs cela qui me ferait le plus mal au coeur. Savoir que ce projet peut-être utilisé à mauvais escient pour simplement faire du profit et non pas réellement accompagné et aidé les personnes comme je le souhaite personnellement.

C’est peut-être égoïste mais je dois aussi avouer que cela me détruirait d’apprendre que quelqu’un d’autre développe un projet que j’ai passé tant de temps à imaginer, auquel je porte un amour immense et que je considère aujourd’hui comme mon plus grand rêve.

 

 La peur et l’envie de dévoiler son grand projet

Mais face à ces peurs de te dévoiler mon projet, il y a aussi énormément d’excitation et d’envie…

Le désir de tout partager

Une des choses que j’aime le plus dans la vie, est de partager cette aventure avec toi. T’emmener sur ce chemin rempli de doutes, d’espoir, de rêves et d’angoisses. Je t’embarque déjà avec moi au quotidien sur Instagram pour que tu puisses vivre en direct mes petites et grandes avancées. Alors pourquoi s’arrêter là ? Pourquoi ne pas te dévoiler totalement ce projet d’entreprise ?

J’ai si envie de vivre cette expérience avec toi de A à Z, de pouvoir continuer à tout partager, que tu puisses m’aider peut-être aussi. Je veux que cette entreprise soit une création commune, qu’elle t’appartienne aussi un peu. Encore une fois, sans toi tout cela n’existerait pas et je suis persuadée que c’est dans le partage, l’entraide et l’échange que les plus beaux projets prennent vie.

A lire aussi : Une vraie femme, ça a des formes !

L’envie de véritablement commencer

Ne pas dévoiler son projet, c’est aussi un peu s’empêcher de le vivre à fond. J’ai besoin d’être honnête et authentique et j’ai la sensation qu’en gardant cette idée d’entreprise pour moi je ne suis pas totalement moi. Je ne suis pas le genre de fille à pouvoir garder longtemps quelque chose d’aussi important en elle. Te cacher cette part de moi m’empêche de véritablement commencer, de me jeter à corps perdu dedans une bonne fois pour toute. Je pense que tant que je ne vivrais ce projet qu’à moitié je ne pourrais pas réellement me lancer.

A chaque fois que je parle de ce projet à des proches j’ai les yeux qui pétillent et le coeur qui se remplit de joie, alors pourquoi m’empêcher de partager tout ce bonheur avec toi ?

Alors et toi, est-ce que tu as déjà vécu ces sensations toi aussi ?

Si tu veux me suivre dans cette aventure et partager des petits bonheurs au quotidien, rejoins moi sur Instagram et Facebook !

D'ailleurs si tu as envie d'une vie plus épanouie et positive , tu vas adorer le planner du bonheur !
Inscris toi vite pour avoir accès aux news et à pleins d'autres cadeaux !


Bisous,

PS: Je t’ai glissé quelques indices sur mon projet dans l’article, tu as pu les trouver ? <3

34 thoughts on “La peur et l’envie de dévoiler son grand projet”

  1. Je crois que toutes ces peur sont normales et plutôt saines. Se lancer est source d’énormément de doutes et de remise en question mais le principal c’est de continuer à avancer et tu es sur la bonne voie, ça ne fait aucun doute 🙂 J’ai hâte de suivre la suite en tout cas !

  2. Hello ! Superbe article 🙂 Je voulais laisser un commentaire parce que j’ai vécu la même chose que toi. J’avais peur de partager mon projet par crainte de décevoir et d’être jugée. J’ai lancé un e-commerce dédié à la sexualité féminine avec des produits pour prendre soin de son intimité et j’avais peur que ce soit mal vu par mon entourage. Mais à un moment, j’ai laissé mes craintes de côté, parce que ce projet je le fais avant tout pour moi. La peur d’être copié, je comprends également, peut-être qu’il existe des façons pour toi de protéger ton idée ? A très vite 🙂

    1. Oh merci beaucoup Laura !
      Mais as-tu révéler ton idée bien avant que tout soit prêt et lancé ou en parallèle de la sortie du projet ?
      Je vais me renseigner pour cette histoire de protection…
      Des bisous <3

  3. Moi, c’est pour éviter les rabat-joie de toutes sortes et les personnes négatives que je n’en parle pas trop. Même si pour ma part, c’est plutôt un domaine dans lequel je compte me réorienter, pas un projet précis.

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :