J’ai longtemps fini mes repas avec un terrible mal de ventre que je n’arrivais pas à faire passer. Dès que je sortais de table, je n’avais qu’une envie : aller me coucher et faire une sieste le temps que ces douleurs au ventre partent. Du coup, je me suis mise à chercher des conseils pour éviter les maux de ventre. Et en même temps je me disais que ces ballonnements étaient normaux, que j’avais dû trop manger ou manger trop sucré et que la prochaine fois je ferai plus attention.

Pourtant, même quand mes repas étaient équilibrés, sans gluten (à base de riz par exemple) et sans dessert ultra sucré, comme un yaourt ou une compote, j’avais du mal à digérer et je ressentais ces maux de ventre. Ces ballonnements ne pouvaient donc pas être dus à un pic de glycémie (quand on mange trop sucré) ni à une intolérance au gluten, qui peuvent eux aussi causer ce genre de ballonnement.

Alors je suis partie à la recherche d’explications et de petits conseils simples pour éviter les maux de ventre sans médicament. Après des semaines de tests et d’analyses, j’ai donc dénicher 5 astuces pour échapper aux ballonnements grâce à l’alimentation et j’espère qu’ils te serviront -ou te sauveront- aussi !

 

5 conseils naturels pour éviter les maux de ventres - Ne plus avoir mal au ventre grâce à l'alimentation

Éviter de boire autour des repas

Que ce soit avant ou après un repas, il est déconseillé de boire de l’eau car cela va créer une vraie piscine dans l’estomac. Les aliments ne pourront pas être digérés correctement et vont se chahuter en toi, ce qui créera ces joyaux ballonnements et maux de ventre.

Que faire pour éviter les maux de ventre ? Ne pas boire dans les 30 minutes avant un repas ni dans l’heure suivante, à part quelques tisanes bénéfiques pour la digestion comme la verveine, l’anis ou la camomille qui aide à digérer et soulage les douleurs. En ayurvéda on conseille cependant de boire un tout petit peu avant de manger pour préparer l’estomac, mais c’est tout !

A lire aussi : Les aliments indispensables des sportifs végétariens

Manger des fruits oui, mais pas n’importe quand…

Les fruits sont souvent utilisés à tord comme « touche sucré » pour finir un repas. Je suis la première à avoir cette envie de sucre après mon plat et pourtant ce n’est pas une bonne idée… Le soucis c’est que les fruits crus sont digérés très rapidement et nécessitent une enzyme (la substance qui re-mange nos aliments) bien particulière qui ne fait pas bon ménage avec les autres, ce qui engendre ce fameux mal de ventre.

Que faire pour éviter les maux de ventre ? L’idéal est de manger des fruits en dehors des repas, comme en milieu de matinée lorsque l’on a un petit creux ou  au goûter de 16h pour un retour en enfance réconfortant. Tu peux aussi les consommer en début de repas, pendant que tu prépares à manger ou que ton plat chauffe.

5 conseils naturels pour éviter les maux de ventres - Ne plus avoir mal au ventre grâce à l'alimentation

Ne pas mélanger trop d’ingrédients différents

Je suis une obsédée des salades composées et autre bouddhabowls / superbowls / commetuveux où l’on mélange tout un tas d’ingrédients. Petit soucis : notre estomac ne digère pas tous les aliments de la même façon ni à la même vitesse et ce mix  peut rapidement créer des ballonnements. Alors oui, c’est bien moins beau sur Instagram mais si c’est pour éviter un mal de ventre, ça vaut le coup non ? 😉

Que faire pour éviter les maux de ventre ?  Voici quelques règles pour échapper aux maux de ventre :

  • Tu peux manger des légumes à tout moment et avec tout
  • Les légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches…) vont bien avec les céréales comme le riz, le boulgour, les pâtes et/ou amidons faibles du type pommes de terres.
  • On vient de le voir mais les fruits sont à bannir en fin de repas, par contre tu peux manger une compote en dessert sans soucis !

A lire aussi : Recette de tartinade d’haricots rouges à la mexicaine – Vegan  

Mâcher, la clé d’une bonne digestion

Mâcher, mâcher et encore mâcher. Je crois que c’est mon plus gros point faible : je ne mâche pas, je veux toujours aller trop vite, surtout quand j’ai fin et/ou que mon plat est un régal. Le problème c’est qu’en faisant cela, l’estomac se retrouve avec des aliments bien trop gros pour lui à gérer et il ne sait plus vraiment quoi en faire … Parce que oui, le corps est bien fait et mâcher permet non seulement de réduire les aliments en petits morceaux mais prépare aussi la digestion grâce à la salive.

Que faire pour éviter les maux de ventre ? Arrêter de manger devant la télé (conseil à moi-même au passage) et apprendre à prendre son temps, à déguster toutes les textures et les saveurs que l’on a devant soi.

5 conseils naturels pour éviter les maux de ventres - Ne plus avoir mal au ventre grâce à l'alimentation

Faire des tests sur certains aliments

Je l’ai évoqué en introduction mais certaines catégories d’aliments sont plus ou moins bien digérer selon les personnes. C’est le cas du gluten, dont on t’a sûrement déjà rabâché les oreilles et qui se trouve dans le blé et donc dans les pâtes, le boulgour, le couscous… C’est aussi le cas du lait et de tous ses dérivés comme les yaourts, les fromages, etc. Tes maux de ventres peuvent donc provenir de la consommation d’aliments que ton corps ne sait pas transformer ou digère mal.

Que faire pour éviter les maux de ventre ? Si tu as des doutes sur certains ingrédients, je te conseille de les enlever de ton alimentations pendant 10 jours environ et de noter les effets. Cela peut être instantané comme un peu plus long mais c’est une très bonne technique pour apprendre à te connaitre !

Et toi est-ce qu’il t’arrive aussi de te sentir ballonné.e ? Tu as des astuces à échanger ?

Pour partager d’autres bons conseils et rester motivé.e au quotidien, pense à me rejoindre sur Instagram et Facebook !

 

Inscription sportifs

Bisous,

Pêche

11 thoughts on “5 conseils naturels pour éviter les maux de ventre”

  1. Ahahah je connais bien ces petits conseils avec mon petit ventre capricieux…
    Malheureusement pour moi qui adore les fruits, et les légumes crus, plus je grandis et moins ils passent bien 🙁

    Bisous 🙂

  2. Bonjour,
    moi aussi j’avais toujours mal au ventre après manger et je devais m’allonger parfois tellement les douleurs étaient invalidantes.Et puis à force de lire des choses sur les intolérances alimentaires,je me suis aperçu que mes douleurs correspondaient aux symptômes à une intolérance au lactose.J’ai donc essayé de l’éliminer de mon alimentation.
    ça a été très dur car j’adore le fromage et je mangeais pas mal de yaourts.Mais ça a été miraculeux! plus aucune douleur! Je continue donc à ne plus manger de beurre ,de lait ,de crème et autres fromages,et je digère bien maintenant.Manger est redevenu un plaisir!

    1. Oh comme je te comprends ! Notre système digestif n’est pas toujours en accord avec nos papilles et cela peut être douloureux et difficile à accepter … Et je suis heureuse que tu aies pu éradiquer tout ça et retrouver le bonheur de manger !
      Bisous Cathy

  3. Un moyen efficace de connaître la liste quasi exhaustive des intolérances alimentaires et non alimentaires : passer entre les mains d’un praticien de la méthode NAET.
    C’est une méthode extraordinaire et naturelle de désensibilisation qui consiste à mettre en contact léger le patient avec l’élément sensibilisant et reprogrammer le cerveau par acuppression pour qu’il ne réagisse plus de façon démesurée. La désensibilisation se pratique en plusieurs séance mais on peut très bien se limiter à la première séance qui dresse une liste desdits éléments.

    Non je ne suis pas une praticienne 🙂 j’ai juste été bluffé par les résultats sur un proche et je pense que cela peut être très utile pour adapter son alimentation rapidement en accord avec soi-même.

    Au plaisir de découvrir tes autres articles.

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :