Les 3 R pour réussir à sa manière dans l’entrepreneuriat

Chaque entrepreneur a sa définition de la réussite. Elle peut-être intérieure ou extérieure, matérielle ou spirituelle. Ou tout à la fois. C’est à chacun de réfléchir à ce que veut dire réussir dans l’entrepreneuriat pour lui et de créer sa propre définition.

Aujourd’hui, je vais partir du principe que si tu me lis, tu es plus intéressé.e par réussir ta vie, à ta manière à toi et créer une entreprise florissante qui te ressemble; que par réussir dans la vie, c’est à dire selon ce que la société et certains entrepreneurs connus prônent.

Ces 3 R permettent de donner une ligne de conduite pour réussir dans l’entrepreneuriat tout en restant soi-même. Ce sont des clés essentielles, qui me suivent depuis mon début dans l’entrepreneuriat et qu’il me tient à cœur de transmettre aux femmes que j’accompagne en coaching pour qu’elles aussi, possèdent les clés, pour réussir à leur manière à elles. Et puis aujourd’hui, j’ai décidé de te partager les grandes lignes de ces conseils pour réussir à ta manière. J’espère qu’ils t’aideront à être, le plus souvent possible, heureux, optimiste et aller au bout de tes projets entrepreneuriaux comme personnels.

Comment réussir dans l’entrepreneuriat en restant soi ?

Aujourd’hui, la réussite est très connotée dans notre société. Faire carrière, avoir une belle maison, un gros salaire, des enfants… J’ai voulu moi aussi faire plaisir et être la petite fille modèle, bac avec mention, classe prépa, école de commerce, job salariée bien payé. Et je me suis dit que ce n’était pas moi, que ce n’était pas ma définition de la réussite.

Je pense que la réussite est avant tout spirituelle, dans la manière dont on se perçoit soi-même. C’est le regard que je vais porter sur ce que j’ai fait qui définira si c’est une réussite ou un échec. C’est à toi de décider ce qui est réussite ou échec, il n’y a pas de règle ou de loi. Même si ce que tu as atteint n’est pas à la hauteur de tes espérances, tu peux quand même estimer que c’est une réussite.

Est ce que tu es fière de toi ?  

J’aime prendre cet exemple, même si tu arrives dernier du Marathon, si ta réussite à toi c’est d’avoir terminé le Marathon, tu seras dans la réussite, tu ne seras pas dans l’échec. Je t’invite à développer cet état d’esprit, intègre-le à chaque fois que tu as un nouveau projet. A partir du moment où tu le décides, tout peut devenir une réussite. Fais bien la différence entre réussir TA vie et réussir dans la vie, avec les attentes de la société.

Clé pour réussir n°1 : la Reconnaissance

Le premier « R » qui est pour moi la base de la réussite de tout entrepreneur, est la reconnaissance de soi, de ce que l’on a et de qui l’on est. C’est faire preuve de gratitude pour ce que l’on a, pour ce que l’on est et pour tout ce que l’on a déjà accompli. Même si tu n’es pas au bout de ton projet, que tu n’as pas encore ta vie idéale, tu as déjà fait tout ça, sois fière de tout ce que tu as déjà réussi. C’est cet état d’esprit de gratitude et d’abondance qui va te permettre aussi de développer ton projet et d’être constamment dans la réussite.

L’abondance ce n’est pas seulement l’argent, c’est aussi se sentir pleine, être fière de ce que l’on est, de tout ce que l’on possède. Je t’invite à être dans cette reconnaissance. Apprends à célébrer tes réussites extérieures et intérieures, apprends à célébrer tous les petits pas que tu fais dans ton aventure entrepreneuriale et dans ta vie en générale.

Grâce à ces petites célébrations, tu vas gagner en estime de soi, en confiance en soi et donc dépasser le syndrome de l’imposteur et ce sentiment de dévalorisation. Tu verras que tu es capable, que tu as de la valeur et que tu peux toi aussi apporter de la valeur aux autres à travers ton projet.

À lire aussi : Développer l’abondance et sortir de la peur du manque

Clé pour réussir n°2 : le Risque

Le deuxième « R » c’est oser prendre des risques dans l’entrepreneuriat, pour pouvoir se différencier des autres entrepreneurs et de s’autoriser à être pleinement soi-même. Avec les réseaux sociaux, c’est devenu compliqué de se différencier si on ne s’assume pas pleinement. Ça demande un certain courage de montrer ses valeurs, sa personnalité, son mode de vie, sa vision de la vie, je sais que c’est encore compliqué pour certains d’entre vous.

Prendre ce risque de vivre vraiment en étant pleinement toi n’est même pas vraiment un risque. Quand tu assumes qui tu es, tu montres qui est la merveilleuse personne qui est au fond de toi, ça va te permettre de te sentir épanouie et de te différencier de tes concurrents. Tu vas pouvoir développer des offres qui vont proposer des solutions différentes pour les personnes qui n’avaient pas encore trouver de solutions à leurs problèmes.

Prends ta place !

En plus de ça, prendre des risques dans l’entrepreneuriat c’est sortir de la dépendance aux autres, à la comparaison, à l’envie pour partager ta lumière. Ton bonheur ne dépend pas des autres mais de ta capacité à avancer et à oser.

Tu te trouves actuellement dans ta zone de confort, quand tu prends un risque, tu passes dans la zone de turbulences, de peur et quand tu réussis à dépasser tes peurs, tu peux entrer dans ta zone de magie. C’est à ce moment là que tu peux aider les gens et réaliser ce pour quoi tu as envie d’être là aujourd’hui.

Réalise qu’à chaque fois que tu as dépassé tes peurs, que tu es allée au devant de tes peurs, c’est grâce à ça que tu en es là aujourd’hui, et ce sont nos plus belles réalisations.

Juste après la peur se trouve le bonheur

Clé pour réussir n°3 : la Réalisation

On dit qu’une idée née deux fois, une fois dans ton esprit et une fois dans la matière. Tant que tu n’es pas passée à l’action tu ne seras jamais dans la réussite mais plutôt dans le jugement, dans le regret. Oui c’est un risque mais le seul risque c’est de ressentir une émotion désagréable. Alors que de ne rien faire en restant dans une situation de confort est bien plus risqué car cela t’asphyxie et te rend malheureux, t’entraine dans un cercle vicieux de manque de sens au quotidien, de dévalorisation, un amour pour la vie qui s’amenuise au fur et à mesure et des regrets sur le long terme.

Et au final, tu vas perdre confiance en toi et en ton projet. La seule manière de sortir de ça et de réussir dans son entreprise, c’est d’y aller, de passer à l’action.

Demande-toi ce que tu risques vraiment à le faire ?
Ou au contraire qu’est ce que tu risques à ne pas le faire?

Clé pour réussir bonus : la Résilience et la persévérance

Ces deux notions sont essentielles. Dans la vie d’entrepreneure ou même en général, tout n’est pas rose et fluide tous les jours. Grâce à la résilience et la persévérance tu vas pouvoir tenir sur le long terme, ne pas te laisser abattre par les échecs.

Une personne passionnée va mieux réussir sur la durée parce qu’elle va se relever encore et encore, se battre, surmonter les échecs et se réjouir de chaque petites victoires contrairement à une personne pour qui tout est simple et facile qui ne sera pas habituée aux difficultés

Exercice pour réussir :

Note ce pour quoi tu es reconnaissante dans ton projet, ce que cela t’a apporté, mais aussi la manière dont tu t’es transformée. Sois reconnaissante envers toi-même, d’être toi-même. Sois fière de toutes les réalisations que tu as déjà accomplies et la persévérance dont tu as fait preuve pour en arriver là.

J’espère que cet article t’aura plu. Si c’est le cas, dis le moi sur Instagram @pecheneglantine !

Belle journée,
Pêche

Vous pourriez aussi aimer lire :

Réveiller son enfant créatif avec Charlotte Parot

Réveiller son enfant créatif avec Charlotte Parot

Pour mon plus grand bonheur j'ai reçu Charlotte Parot pour parler de créativité et d'enfant intérieur.   Charlotte était professeure des écoles et sur un coup de tête elle a suivi son intuition et son cœur. Elle est aujourd'hui professeure d'aquarelle. Un métier...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.