En discutant avec des amies à midi, nous sommes venues à nous demander si nous étions faites pour être salariées ou plutôt pour monter notre entreprise. Cela a été une discussion très intéressante et riche en réflexions ! Je m’étais déjà posé la question mais avoir la vision d’autres personnes est toujours hyper enrichissant. Je dois cependant dire que cette question ne se pose plus réellement pour moi à l’heure actuelle. Si tu as lu mon a propos tu le sais sûrement, mais cela fait un moment que je sais que je ne suis absolument pas faite pour être salariée. Je rêve de (et je vais) monter ma petite entreprise et j’ai bien hâte que ce statut de salariée soit derrière moi.

Il n’empêche que cette confrontation de points de vues m’a donné envie de parler de ce sujet avec toi aussi. Parce que je suis sûre que nous ne sommes pas les seules à nous être posé la question, d’autant plus dans notre monde actuel qui ne cesse d’évoluer vers des emplois de plus en plus indépendants. Ce que je trouve d’ailleurs formidable !

Voir toutes ces personnes qui se lancent à leur compte me fait tout simplement rêver. Il n’y a pas un jour où je ne lis pas un témoignage ou écoute une interview d’un.e freelance /entrepreneur.e.(tu trouveras mes podcasts favoris sur l’entreprenariat juste ici et  ). Ces rencontres m’inspirent, me donnent des tas d’idées et d’envies. Cela me donne d’ailleurs toujours un bon coup de boost et me conforte dans mes choix.

J’ai donc décidé de te parler de ces quelques traits de personnalité qui sont profondément ancrés en moi et qui me démontrent chaque jour que je ne suis pas faite pour être salariée. Cela peut-être des besoins, des envies, des ressentis que je vis actuellement au quotidien et qui m’empêche d’être moi-même. Et puis peut-être que toi aussi tu les vis, ces frustrations, ces incompréhensions. Peut-être que toi aussi tu n’es pas fait.e pour être salarié.e mais plutôt vivre de tes propres ailes et créer ta propre société…

 

 Pourquoi je ne suis pas faite pour être salariée

J’ai besoin de me sentir véritablement utile

Être salarié, c’est être une personne parmi d’autres le long d’une chaine de création. Du coup, je trouve que l’on perd un peu le sens de ce que l’on fait. Bien entendu chacune de ces étapes est primordiale à la bonne réussite du projet/du produit et je ne dénigre absolument pas cela. Pourtant, le fait de n’être « qu’une étape » dans ce processus, sans pouvoir réellement voir et apprécier ce que cela provoque en fin de compte, me frustre énormément. J’ai beau aimé ce que je fais, l’absence de résultat concret me manque beaucoup.

Je suis incapable d’être un « pion », j’ai besoin de me sentir réellement utile, de voir que mon travail aide, encourage ou rend la vie d’une autre personne plus heureuse, douce et épanouie.

A lire aussi : Ces listes indispensables pour bien organiser son quotidien

J’ai du mal à dépendre des autres

La plupart des missions que je gère se font en collaboration avec une, deux, trois, voire des dizaines de personnes. Cela m’oblige donc à attendre pendant des jours un pauvre mail de réponses, à faire sans cesse des relances qui n’aboutissent qu’une fois sur deux et à finir par appelé la moitié des personnes pour être sûre d’avoir une réponse. Et encore, certains sont tellement dépourvus de bonne volonté que même là cela devient compliqué…

Je suis consciente que travailler en équipe et collaborer avec d’autres personnes est riche d’apprentissage et ne peut qu’être bénéfique. Pourtant, je trouve cela pénible de devoir toujours attendre, perdre un temps fou sur des dossiers qui pourraient être aisément régler. C’est un trait de caractère que je dois travailler mais je suis définitivement quelque de profondément indépendante et rien ne fera changer cela. Je pense néanmoins qu’il faut trouver un juste milieu entre collaboration et dépendance aux autres.

 

 Pourquoi je ne suis pas faite pour être salariée

Je veux pouvoir choisir mes projets

Cela rejoint un peu le premier point mais je veux ici appuyer le fait qu’en tant que salarié nos missions sont plus ou moins imposées par notre manager. Bien entendu cela peut se faire dans le dialogue et le compromis (et je te le souhaite !). Il n’empêche que les projets vont surtout dépendre des besoins de l’entreprise et non de tes envies à toi.

Or je refuse tout simplement que ma vie dépende des désidératas de mes supérieurs ou des aléas du marché. Pour pouvoir mettre corps et âme dans une mission, être réellement motivée et prendre plaisir à travailler, j’ai besoin de pouvoir déterminer moi-même ce que je vais développer.

A lire aussi: 10 conseils pour arrêter de procrastiner et passer à l’action !

J’ai besoin d’une vision globale

Dès que la taille d’une entreprise dépasse plusieurs dizaines, voire centaines, de salariés, il est impossible d’avoir une vue générale de qui fait quoi et comment les choses s’articulent. En arrivant dans mon entreprise, et parfois toujours aujourd’hui, je me suis sentie perdue face à la complexité des processus. Rien que trouver le bon interlocuteur devient complexe et épuisant. Cela fait perdre du temps, de l’énergie et donne parfois l’impression de stagner.

Cela est peut-être différent dans une start-up où les rôles doivent être plus clairs et définis. Il faudrait peut-être que je teste avant de me lancer … (Ou pas!)

 Pourquoi je ne suis pas faite pour être salariée - Pêche & Eglantine

Bien sûr, je suis consciente que tous ces points peuvent se travailler et je suis capable de m’adapter aux situations du quotidien. Il n’empêche que je ressens au fond de moi le besoin de m’éloigner de tout ça .

Cette liste n’est d’ailleurs pas exhaustive mais ceux sont en tout cas les premières idées qui me viennent à l’esprit lorsque je parle de cela. Je te ferai sûrement un autre article sur ce sujet, en tout cas si ça t’intéresse, car c’est vraiment une thématique et un processus auquel je pense au quotidien.

Alors et toi, tu penses être plutôt fait.e pour être salarié.e ou pas vraiment non plus ?

Et si tu veux continuer à être motivé.e, avoir une vie plus organisée ou que l’on se soutienne au quotidien, pense à me rejoindre sur Instagram et Facebook !

D'ailleurs si tu as envie d'une vie plus épanouie et positive , tu vas adorer le planner du bonheur !
Inscris toi vite pour avoir accès aux news et à pleins d'autres cadeaux !


Bisous,

Pêche

49 thoughts on “Pourquoi je ne suis pas faite pour être salariée”

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :