Pourquoi je ne suis pas faite pour être salariée

En discutant avec des amies à midi, nous sommes venues à nous demander si nous étions faites pour être salariées ou plutôt pour monter notre entreprise. Cela a été une discussion très intéressante et riche en réflexions ! Je m’étais déjà posé la question mais avoir la vision d’autres personnes est toujours hyper enrichissant. Je dois cependant dire que cette question ne se pose plus réellement pour moi à l’heure actuelle. Si tu as lu mon a propos tu le sais sûrement, mais cela fait un moment que je sais que je ne suis absolument pas faite pour être salariée. Je rêve de (et je vais) monter ma petite entreprise et j’ai bien hâte que ce statut de salariée soit derrière moi.

Il n’empêche que cette confrontation de points de vues m’a donné envie de parler de ce sujet avec toi aussi. Parce que je suis sûre que nous ne sommes pas les seules à nous être posé la question, d’autant plus dans notre monde actuel qui ne cesse d’évoluer vers des emplois de plus en plus indépendants. Ce que je trouve d’ailleurs formidable !

Voir toutes ces personnes qui se lancent à leur compte me fait tout simplement rêver. Il n’y a pas un jour où je ne lis pas un témoignage ou écoute une interview d’un.e freelance /entrepreneur.e.(tu trouveras mes podcasts favoris sur l’entreprenariat juste ici et  ). Ces rencontres m’inspirent, me donnent des tas d’idées et d’envies. Cela me donne d’ailleurs toujours un bon coup de boost et me conforte dans mes choix.

J’ai donc décidé de te parler de ces quelques traits de personnalité qui sont profondément ancrés en moi et qui me démontrent chaque jour que je ne suis pas faite pour être salariée. Cela peut-être des besoins, des envies, des ressentis que je vis actuellement au quotidien et qui m’empêche d’être moi-même. Et puis peut-être que toi aussi tu les vis, ces frustrations, ces incompréhensions. Peut-être que toi aussi tu n’es pas fait.e pour être salarié.e mais plutôt vivre de tes propres ailes et créer ta propre société…

 

 Pourquoi je ne suis pas faite pour être salariée

J’ai besoin de me sentir véritablement utile

Être salarié, c’est être une personne parmi d’autres le long d’une chaine de création. Du coup, je trouve que l’on perd un peu le sens de ce que l’on fait. Bien entendu chacune de ces étapes est primordiale à la bonne réussite du projet/du produit et je ne dénigre absolument pas cela. Pourtant, le fait de n’être « qu’une étape » dans ce processus, sans pouvoir réellement voir et apprécier ce que cela provoque en fin de compte, me frustre énormément. J’ai beau aimé ce que je fais, l’absence de résultat concret me manque beaucoup.

Je suis incapable d’être un « pion », j’ai besoin de me sentir réellement utile, de voir que mon travail aide, encourage ou rend la vie d’une autre personne plus heureuse, douce et épanouie.

A lire aussi : Ces listes indispensables pour bien organiser son quotidien

J’ai du mal à dépendre des autres

La plupart des missions que je gère se font en collaboration avec une, deux, trois, voire des dizaines de personnes. Cela m’oblige donc à attendre pendant des jours un pauvre mail de réponses, à faire sans cesse des relances qui n’aboutissent qu’une fois sur deux et à finir par appelé la moitié des personnes pour être sûre d’avoir une réponse. Et encore, certains sont tellement dépourvus de bonne volonté que même là cela devient compliqué…

Je suis consciente que travailler en équipe et collaborer avec d’autres personnes est riche d’apprentissage et ne peut qu’être bénéfique. Pourtant, je trouve cela pénible de devoir toujours attendre, perdre un temps fou sur des dossiers qui pourraient être aisément régler. C’est un trait de caractère que je dois travailler mais je suis définitivement quelque de profondément indépendante et rien ne fera changer cela. Je pense néanmoins qu’il faut trouver un juste milieu entre collaboration et dépendance aux autres.

 

 Pourquoi je ne suis pas faite pour être salariée

Je veux pouvoir choisir mes projets

Cela rejoint un peu le premier point mais je veux ici appuyer le fait qu’en tant que salarié nos missions sont plus ou moins imposées par notre manager. Bien entendu cela peut se faire dans le dialogue et le compromis (et je te le souhaite !). Il n’empêche que les projets vont surtout dépendre des besoins de l’entreprise et non de tes envies à toi.

Or je refuse tout simplement que ma vie dépende des désidératas de mes supérieurs ou des aléas du marché. Pour pouvoir mettre corps et âme dans une mission, être réellement motivée et prendre plaisir à travailler, j’ai besoin de pouvoir déterminer moi-même ce que je vais développer.

A lire aussi: 10 conseils pour arrêter de procrastiner et passer à l’action !

J’ai besoin d’une vision globale

Dès que la taille d’une entreprise dépasse plusieurs dizaines, voire centaines, de salariés, il est impossible d’avoir une vue générale de qui fait quoi et comment les choses s’articulent. En arrivant dans mon entreprise, et parfois toujours aujourd’hui, je me suis sentie perdue face à la complexité des processus. Rien que trouver le bon interlocuteur devient complexe et épuisant. Cela fait perdre du temps, de l’énergie et donne parfois l’impression de stagner.

Cela est peut-être différent dans une start-up où les rôles doivent être plus clairs et définis. Il faudrait peut-être que je teste avant de me lancer … (Ou pas!)

 Pourquoi je ne suis pas faite pour être salariée - Pêche & Eglantine

Bien sûr, je suis consciente que tous ces points peuvent se travailler et je suis capable de m’adapter aux situations du quotidien. Il n’empêche que je ressens au fond de moi le besoin de m’éloigner de tout ça .

Cette liste n’est d’ailleurs pas exhaustive mais ceux sont en tout cas les premières idées qui me viennent à l’esprit lorsque je parle de cela. Je te ferai sûrement un autre article sur ce sujet, en tout cas si ça t’intéresse, car c’est vraiment une thématique et un processus auquel je pense au quotidien.

Alors et toi, tu penses être plutôt fait.e pour être salarié.e ou pas vraiment non plus ?

Et si tu veux continuer à être motivé.e, avoir une vie plus organisée ou que l’on se soutienne au quotidien, pense à me rejoindre sur Instagram et Facebook !

[mc4wp_form id= »5814″]

Bisous,

Pêche

Vous pourriez aussi aimer lire :

Comment développer son compte Instagram avec Tony Neves

Comment développer son compte Instagram avec Tony Neves

On se retrouve avec Tony Neves, formateur et expert Instagram qui va nous partager ses conseils pour développer son compte Instagram naturellement et surtout, connecter avec ses abonnés pour avoir de l’engagement et une vraie sensation de lien humain… malgré les aléas...

lire plus
3 moyens de créer un lien avec sa communauté sans Instagram

3 moyens de créer un lien avec sa communauté sans Instagram

Créer du lien avec sa communauté a toujours été la priorité de mon entreprise, notamment sur Instagram qui était mon canal principal de communication. Pourtant aujourd’hui, j’ai l’impression qu’Instragram nous met de sacré bâtons dans les roues pour nous empêcher...

lire plus
Gagner du temps au présent

Gagner du temps au présent

Comment rentabiliser son temps et avoir la sensation de moins en manquer ?   Je me suis prise une "claque" au sujet de notre volonté de gagner du temps il y a quelques jours en faisant ma valise pour les vacances et je me suis dit que te partager cette idée te...

lire plus

54 Commentaires

  1. lamariniereenvoyage

    Très joli article et blog 🙂 Il faut dire que l’on est vraiment une génération particulière je crois, ayant beaucoup moins peur de se lancer, de devenir notre propre patron, de changer de job quand on n’est pas heureux… et tant mieux ! C’est souvent un grand pas à sauter mais ‘life is either a daring adventure or nothing at all »…
    Par contre je ne suis pas forcément d’accord quand tu dis qu’être salariée empêche de se sentir utile. C’est peut-être ton cas et celui de beaucoup d’autres personnes, mais je suis convaincue que beaucoup de salariés se sentent utiles aussi; cela dépend plutôt des missions de la personne et de la mission globale de l’entreprise je pense 🙂 mais tu as raison, on peut plus facilement oublier l’utilité de ce que l’on fait quand on travaille pour une grande entreprise j’imagine.
    Bonne journée,
    Céline

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oui je crois aussi que toutes ces aspirations sont répandues dans notre génération !
      C’est vrai que selon notre poste et notre statut, l’impact de ce que l’on fait sera différent, tu as bien raison et tant mieux d’ailleurs ! Ce serait bien triste si tous les salariés se sentaient inutiles … !
      Belle journée Céline et à bientôt 😀
      Pêche

      Réponse
  2. Joyful Dreams

    Je te souhaite pleins de bonnes choses pour la réalisation de ton projet 🙂 Et je ne peux que t’encourager à suivre ce chemin 🙂 Car je travaille aussi pour moi-même et pour être honnête avec toi je n’ai jamais encore travaillé pour quelqu’un. J’ai seulement 20 ans, mais à 19 ans j’ai commencé à travailler un an entier pour monter mon entreprise, à organiser tout ça, créer mon siteweb, etc. Aujourd’hui cela fait quelques mois que mon entreprise est lancée et même si je ne gagne pas (encore) des millions, je suis très heureuse de travailler pour moi, à domicile et de voir mon projet prendre forme et progresser 🙂
    Si j’ai un conseil à te donner c’est de ne pas trop en parler autour de toi, garde un maximum pour toi 🙂 Et crois en toi ! Il y aura sûrement des moments où tu doutera de toi, ça peut arriver, mais il faut que tu gardes toujours ton objectif en vue et que tu t’accroches pour réussir 🙂 Au départ tout sera peut-être pas rose, mais avec le temps tu verras tu vas juste découvrir une nouvelle facette de toi, de nouvelles personnes, de nouvelles choses et tu seras encore plus heureuse 🙂

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oh tu es un amour merci beaucoup <3
      C'est génial que tu aies déjà lancé tout cela, chapeau ! Comment as-tu sauté ce pas ? De quoi vis-tu aujourd'hui? (si cela n'est pas indiscret)
      Merci pour ces précieux conseils en tout cas, je les note bien au chaud dans mon petit carnet 😉
      Passe une merveilleuse journée et j'ai hâte de lire tes réponses !
      Bisous

      Réponse
      • Joyful Dreams

        Merci 🙂
        J’ai dû arrêter l’école et je n’ai pas pu passer mon bac suite à des problèmes de santé et d’anxiété grave. J’ai passé un an à ne pas savoir vraiment quoi faire de ma vie, entre temps j’aidais mon papa au travail et il me payait pour ça. Puis un jour j’ai trouvé mon idée de créer une boutique en ligne (je détaille pas trop, car je préfère garder le nom secret haha) et avec l’aide de mon copain, on a tous mis en place pour la créer :).
        Aujourd’hui c’est mon métier à plein temps, je ne fais que ça 🙂 Je travaille à domicile pour le moment et je m’occupe du site, des réseaux sociaux, d’envoyer les commandes, etc. C’est de ça que je vis même ci le salaire n’est pas encore très élevé 🙂
        Bonne journée,
        Bisous !

        Réponse
        • pecheneglantine

          Wahou ton parcours est impressionnant… Je suis sincèrement très heureuse pour toi et tous ces mots m’inspirent énormément. J’espère que cette belle aventure continuera de croitre et t’apportera beaucoup de bonheur.
          Prends bien soin de toi, bisous !

          Réponse
  3. Pauline Lenaers

    Coucou,

    Ben moi je pense que, en vrai, personne n’est fait pour être salarié :p
    Mais peu de personne sont capable d’être véritablement auto-entrepreneur. Beaucoup de personnes (je ne te vise pas alors ne prend rien pour toi 🙂 ), pense que auto-entrepreneur c’est la liberté, c’est …. l’apogée un peu. Et très vite beaucoup déchante, parce que c’est surement beaucoup plus dur que d’être « salarié » au final. Je te souhaite de réussir mais je voudrais qd mm réagir :

    J’ai besoin de me sentir véritablement utile > un salarié, qui aime son travail j’entend, aussi 🙂 Et travailler en équipe est un véritable atout que tu met totalement de coté. Ce que tu vois comme une « étape » il faut le voir comme une spécialisation. A tout vouloir tout faire, et bien, tu n’es spécialiste de rien souvent, car tu n’as pas le temps d’approfondir un domaine, tu es donc « général ». Et c’est la raison pour laquelle moi, salarié, j’ai choisi une grosse société 🙂

    J’ai du mal à dépendre des autres > je vois ce que tu veux dire. Ça peux être embêtant ça si tu travailles pas avec des gens réactifs ou s’il te faut des validations par ci par la. J’ai la chance d’avoir une équipe réactive de manière générale, et moi je relance quand on me répond pas. Sinon je me venge en traînant aussi quand la personne me demande un truc ensuite *siffleetlevelesyeuxauciel*

    Je veux pouvoir choisir mes projets > Je vois, mais en étant a ton compte, ok tu choisiras ce que tu veux faire, mais tu restes dépendante de l’offre et demande du marché. Si tu bosses juste pour toi, tu vas pas gagner grand chose 😮

    J’ai besoin d’une vision globale > PME oui. J’avoue que des fois, devoir chercher la bonne personne qui n’est pas la, est en congé, faut s’adresser a son remplaçant, etc … des fois je passe plus de temps a la chasse au infos qu’a résoudre le pb. Après bon c’est une préférence, et si l’organisation est bien faite, ça reste gérable. En start-up les rôles sont bien moins défini et beaucouuuuup plus flou, justement, tout le monde est plus générale. Par contre, y a moins de monde donc … tu pourrais peut être préférée. A voir.

    ‘fin bon, mon avis c’est qu’on idolâtre un peu trop l’auto-entrepreneuriat. C’est comme ça que je lis ensuite des articles sur « être à son compte n’est pas si génial » ou « 10 clichés sur être a son compte », et j’ai envie de dire « non sans rire ? ». Sans méchanceté aucune de ma part 🙂
    Toutefois, si tu as envie de te lancer et si cela te convient mieux, cours, saute, on a qu’une vie, et ça, je ne te dirais jamais l’inverse.

    Tchou

    Réponse
    • pecheneglantine

      Tu as tout à fait raison de dire que l’on idéalise un peu trop ce statut d’indépendant et j’en suis bien consciente ! Je sais que je tomberai sûrement plus d’une fois et -pour le moment- cela ne me fait pas peur, au contraire.

      Par ailleurs merci pour tous les points que tu soulèves et tes mises en gardes. Cela fait du bien parfois de se remettre en question, prendre du recul. Et même si cela ne me fera pas forcément changer d’avis, garder les pieds sur terre est toujours bien utile 😉

      Sur ce je t’embrasse et te souhaite une bien belle journée 😀
      Bisous !

      Réponse
  4. Sophie's Way

    Je suis totalement d’accord avec toi ! Je suis encore en études personnellement, et je me dirige vers de la communication. A long terme je voudrais vraiment rejoindre soit une petite structure, soit créer ma propre entreprise ! Je ne sais pas encore dans quoi, et je pense que créer une entreprise juste pour en avoir une n’est pas viable. J’attends d’avoir plus de projets dans la vie, de savoir ce que je veux, ce que j’aime et je me dirigerai dans cette direction 🙂

    Comme d’hab j’adore tes articles, on se sent bien chez toi 🙂
    Gros bisous ma belle !

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oui il faut un projet solide avant de se lancer ! C’est d’ailleurs en partie pour ça que je n’ai pas encore sauté le pas !
      Et comme d’hab tu es un amour, merci Sophie !
      Bisouus

      Réponse
  5. lyly

    Je ne travaille plus en entreprise depuis décembre et du coup j’en profite pour réaliser des rêves, comme lancer mon premier ebook et écrire le 2 eme.
    Je rêverai de pouvoir juste vivre de ça et ne surtout plus retravailler en entreprise. Mais il va falloir du temps pour mettre tout ça en place 🙂
    https://parisiennetrentenaire.com

    Réponse
    • pecheneglantine

      Wahou bravo ma belle ! Cette vie me donne bien envie …
      Bisous !

      Réponse
  6. Claudine

    Bonjour, je trouve ton article très écrit et très intéressant, je ressens la même chose. À long terme je souhaiterais monter ma petite entreprise également. Bonne continuation à toi.
    Belle journée
    http://as-iam.com/

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oh merci beaucoup ! Et je te souhaite de réussir ce beau projet aussi <3

      Réponse
  7. Ginnie Be Good

    Olala, merci pour ce super article! Je me retrouve dans tout ce que tu dis et après avoir traversé des périodes très difficiles ça fait du bien de savoir qu’on est pas seul à être comme ça 🙂

    Réponse
    • pecheneglantine

      Eh bien je suis ravie que ce petit billet puisse t’aider ! Et heureuse de savoir que je ne suis pas la seule à vivre cela …
      Prends bien soin de toi et à bientôt j’espère !

      Réponse
  8. linemourey

    Hello !!

    Comme toi, je suis faite pour être indépendante ! Et déjà pour pouvoir gérer mes projets et non plus pour qu’on me les impose ! J’ai besoin de trouver du sens dans ce que j’entreprends et j’ai l’impression parfois d’être à l’usine sur mon lieu de travail. Et étant psy, je ne peux pas travailler comme ça, ça manque d’humanité ! Donc petit à petit, je lâche l’intitution pour me mettre à mon compte. Ca fait peur mais j’en ai besoin ! 🙂

    A bientôt,
    Line
    https://la-parenthese-psy.com/

    Réponse
    • pecheneglantine

      Wahou c’est génial ! Je te souhaite que tout cela marche et beaucoup de bonheur 😄😙

      Réponse
  9. Belifestyle

    Je suis encore étudiante mais je sens déjà que je serai plus heureuse en étant indépendante ! Comme toi je veux pouvoir choisir mes projets et ne pas dépendre des autres. J’ai bien aimé ton article 🙂

    Réponse
    • pecheneglantine

      Cela me fait bien plaisir de rencontrer des personnes comme toi, pleine de rêves et d’ambition. Je te souhaite de réussir, peu importe ce que tu entreprendras !
      Merci beaucoup et à bientôt Noémie !

      Réponse
  10. Adeline

    Je découvre ton blog grâce au commentaire que tu as laissé chez GG. J’adore ! Ton univers est frais et pétillant, j’aime beaucoup. Je te rejoins complètement dans tes arguments. J’ai moi aussi envie de sauter le pas. J’ai juste un peu peur par rapport à mon entourage. Non pas de leurs jugements car je suis indépendante et ils ne me feront aucune remarque. Mais plutôt de leur imposer une instabilité financière pas forcément plaisante surtout pour nous couple recomposé qui a déjà un grand nombre de contraintes à vivre au quotidien.
    Mais peut-être que ce ne sont que des peurs et que je saurai peu à peu m’en affranchir afin d’avancer.
    A bientôt alors maintenant que je connais ton blog, je vais revenir faire un tour à l’occasion !

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oui je te comprends… De ce point de vu là je n’ai pas vraiment d’attache et je sais que mes proches me soutiendront quoi que je décide donc pour ça j’ai encore la chance d’être libre !
      J’espère en tout cas que tu arriveras à écouter ton coeur et non pas juste ta tête, ou en tout cas à être heureuse quoi que tu fasses !
      Et merci beaucoup beaucoup pour ces beaux compliments !
      J’ai hâte de te revoir par ici (d’ailleurs si tu veux j’ai une newsletter qui arrive dans ta boite mail toute les deux semaines avec des articles)
      Bisous Adeline !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.