Depuis que je me suis concrètement lancée dans le projet fou de créer mon entreprise, je dois avouer que j’ai la sensation de perdre la motivation d’aller travailler. Que chaque jour cela devient un peu plus dur d’aller au bureau. J’ai très vite su, pour ne pas dire dès le départ, que ce job n’est pas celui de mes rêves, que je suis là pour deux ans mais pas plus. Mais depuis que j’ai fait ce choix de me lancer dans l’entreprenariat, j’ai l’impression de perdre mon temps, de ne pas être moi.

Pourtant, ce n’est vraiment pas dans mes habitudes d’être démotivée, au contraire ! Tu le sais bien si tu me suis depuis quelques temps, notamment sur Instagram, mais je suis le genre de personne positive, engagée et dynamique. Jusqu’à présent, il m’était rarement arrivé de ressentir une telle sensation. Quelque soit la tâche, je trouvais toujours de quoi me booster.

 L’impression de perdre son temps et sa motivation - Pêche & Eglantine

Apprendre à dompter l’ennui

Sauf que maintenant, je traine presque les pieds en arrivant au bureau. Je me sens enfermée, comme si ma créativité, mes rêves et mes envies n’avaient pas vraiment leur place dans ma vie, qu’ils devaient rester loin. J’ai l’impression que tout ça m’entraine dans un quotidien monotone qui ne me ressemble pas. Les odeurs, les lieux, les personnes, les politesses que l’on échangent en se croisant le matin et même les discussions que l’on partage à midi. Tout semble fade et plat.

A lire aussi : Retrouver le sourire malgré une journée pourrie

Pourtant je suis loin d’être à plaindre ! Pour n’importe qui d’autre, mon job doit paraitre hyper intéressant. J’ai des missions vraiment utiles pour l’entreprise, des responsabilités, des collègues adorables et toujours là pour une tasse de café. Même les locaux et l’entreprise elle-même te feraient peut-être rêver. Je te l’ai déjà dit juste ici, mais malgré tout ça, je ne m’y retrouve pas. Ce n’est pas moi

J’ai longtemps cru que si pourtant. Avec tous ces avantages, de quoi pourrais-je bien me plaindre ? Sauf qu’aujourd’hui, plus ce projet d’entreprenariat se concrétise, plus je me sens écrasée, presque annihilée. J’ai tellement d’envies, de rêves, d’espoir aussi, que cela me torture de passer des journées à travailler pour quelque chose auquel je ne trouve pas grand intérêt.

 L’impression de perdre son temps et sa motivation - Pêche & Eglantine

Trouver la motivation de se lever au quotidien

Si je saute de mon lit chaque matin, c’est pour développer mon projet, construire une entreprise qui ressemble à ce joli blog (parce que oui, c’est mon bébé quand même 😉 ) et réussir à t’offrir quelque chose qui, je l’espère, va changer ta vie ! Mon sourire, je l’ai grâce à toi, tes petits mots en commentaire ou par mail, grâce à ce blog sur lequel je passe des heures inimaginables et grâce à l’envie irrépressible d’apporter de l’optimisme, du bonheur et de la motivation dans ta vie.

Alors je continuerai à me réveiller chaque jour avec ce mélange d’envie et d’abattement, parce que je sais que rien ni personne ne pourra m’empêcher de quitter tout ça dans un temps.  Je sais qu’au bout de ce chemin tortueux, il y a cet immense projet qui va chambouler ma vie et peut-être la tienne aussi. Alors quoi, je peux bien attendre encore quelques mois …

Tu as déjà vécu une telle baisse de motivation toi ? Comment as-tu gérer tout ça ?

Et si tu veux continuer à être motivé.e, avoir une vie plus organisée et que l’on se soutienne au quotidien, pense à me rejoindre sur Instagram et Facebook !

D'ailleurs si tu as envie d'une vie plus épanouie et positive , tu vas adorer le planner du bonheur !
Inscris toi vite pour avoir accès aux news et à pleins d'autres cadeaux !


Bisous,

Pêche

23 thoughts on “L’impression de perdre son temps et sa motivation”

  1. Wouah ! Tu décris exactement ce que je vis ! Sauf que de mon côté j’ai un boulot pas interessant dans des locaux limite, avec des collègues irascibles… Un rêve éveillé ! Mon activité n’est pas du tout rémunératrice à ce jour, ceci dit j’ai décidé de poser ma démission quoi qu’il arrive en aout. C’est un excellent moyen de rester focus sur mes objectifs ! Allez j’avoue, au boulot je profite de chaque temps mort pour réfléchir à mon projet, prendre des notes, faire des brouillons… C’est ma manière de trouver un sens à tout ça

  2. Salut,

    je viens de découvrir ton blog grâce à ton article mit en avant sur Hellocoton, et c’est « drôle » car hier j’ai justement sorti mon dernier article sur le fait de se fixer des objectifs pour réaliser ses rêves et j’évoque évidemment le fait d’être motivé. Tu as l’air de partager les mêmes valeurs que moi et j’ai hâte de lire tes autres articles !

    En tout cas courage, tu as un très beau projet à réaliser et ce sera bientôt une vie remplie d’épanouissement et de bonheur quand tu ne seras plus contrainte d’être salariée comme tu le souhaites !

    Des bises 🙂

  3. Courage, pense que ton job n’est que alimentaire et que ton bébé projet est en train de grandir et de se développer et que tout ça c’est grâce à toi 🙂 On est tous avec toi !

  4. Merci beaucoup de partager avec nous ce moment plus compliqué de ta vie. Je traverse les mêmes choses en ce moment avec le doute en plus. Le doute qui me ronge, cette petite voix qui me dit que je ne serai pas à la hauteur de mon projet de reconversion professionnelle, que j’ai trop de rêves et qu’il faut que j’accepte qu’ils ne se réaliseront pas. C’est pas facile tous les jours mais j’essaie de me battre contre ma démotivation et ma perte de confiance en moi.
    Je sais que ce ne sera pas rose tous les jours mais si je ne le tente pas aujourd’hui, je serai passée à coté de quelque chose.
    Courage pour la suite! Je croise les doigts pour toi et que tu retrouves vite ta motivation 😊

    1. Nous avons tous des moments de doutes et de démotivation et je trouve ça important aussi de montrer que je n’ai pas toujours un grand sourire, même si j’essaye tout de même de l’avoir au maximum !
      Je crois effectivement que nous vivons la même chose et je suis certaine que nous réussirons à combattre cela, aller au delà de ces maux et réaliserons ces beaux projets <3
      Je te souhaite aussi de continuer sur la bonne voie, ça ira tu verras !

  5. Je suis moi-même en train de créer ma petite entreprise et même si je fais tout pour concrétiser tous les projets que j’ai en tête, il y a quand même des jours où je manque de motivation… Ça me fait pas mal culpabiliser parce que je n’ai pas de job à côté et que je ne peux pas me permettre de baisser les bras mais c’est quand même parfois difficile… J’ai de la chance de pouvoir m’y consacrer à 100 % donc j’essaye de ne pas écouter mes peurs et mes doutes et de foncer en faisant ce que j’aime. Je viens seulement de découvrir ton univers donc je ne sais pas encore combien de temps tu vas devoir jongler entre tes deux boulots mais j’espère que tu retrouveras quand même ta motivation pour ton job de salariée pour avancer plus vite. Courage ! 🙂

    1. Oh comme je te comprends oui … Je crois que nous sommes nombreux à passer par là. Mais ocmme dit, il ne faut pas perdre espoir, accepter les hauts et les bas et je suis certaine que nous y arriverons !
      Je te souhaite une belle réussite et n’hésite pas à venir me partager ton projet !

  6. Je comprends tout à fait ce que tu ressens car c’est exactement la période que je vis actuellement! L’envie de tout balancer et de te consacrer uniquement à ton projet… malheureusement le projet n’étant pas encore rémunérateur, un salaire est nécessaire pour vivre et si le job que l’on a peut être le job de rêve pour quelqu’un il est devenu quasi un job alimentaire pour moi 🙁 Courage!

  7. Ton article me fait penser à la période où j’avais repris mon travail d’infirmière au même endroit après une expatratiation, je ne souhaitais que m’envoler vers de nouveaux projets, de nouveaux voyages et je ne m’épanouissais plus du tout, tout me semblait fade, je ne supportais plus les discussions, les chefs, la routine.
    Je te rassure, quand on revient sur son chemin de vie, celui qui nous anime vraiment, tout s’éclaire ! 😉 Je te souhaite d’y parvenir rapidement du coup, ce n’est pas très sympa comme période.

  8. J’avoue qu’il y a des jours où je n’arrive pas à dompter quoi que ce soit. Mais je prends le chemin de la constance, alors j’accepte simplement quand je ne suis pas assez forte et tout va mieux. ^^

  9. Bonjour Pêche,
    Oui, je ressent cette démotivation très rapidement après m’être lancée dans un nouveau job… car il ne me correspond pas du tout ! Je pense que c’est surtout le statut qui me dérange.
    Je suis en train de modifier mon quotidien vers l’entrepreneuriat, mais c’est loin d’être simple (des forces obscures me font procrastiner). Mais j’avance, à mon rythme, dans le respect de mes valeurs. Et pour sûr, l’accomplissement n’est pas le seul moment agréable, la route pour y arriver aussi !
    Bref, je me sens en vie chaque jour un peu plus fortement, agréablement et c’est un pur plaisir 🙂

    Bon courage pour la partie ‘réalité financière’, car j’imagine que c’est le point qui peut bloquer…

    Noémie

    1. Ahaha je connais parfaitement ces forces obscures 😉
      L’essentiel est de trouver son rythme, d’avancer pas à pas. Ce n’est pas un sprint que l’on fait mais un marathon, rien ne sert de se précipiter !
      Je te souhaite aussi de réussir tout ça <3
      Bisous Noémie

  10. J’ai ab-so-lu-ment connu ça. J’ai commencé par m’ennuyer dans mon entreprise. Pourtant j’y étais plutôt bien. des collègues sympas, un salaire pas trop mal qui tombe, des horaires fixes… a peu près tout pour plaire. mais plus ça allait, plus je m’ennuyais. j’avais l’impression que mon cerveau tournait à vide. ça a duré un bon moment. j’avais une collègue qui elle aussi tournait en rond. on en parlait beaucoup, on faisait des plans sur la comète a la machine a café… et puis un jour, elle a décidé de partir. moi de mon coté, j’ai trouvé vers quoi j’avais envie d’aller, mais j’avais les chocottes. et elle m’a poussé, elle m’a dit « on a qu’une vie bordel !! ». alors j’ai décidé de partir, de démarrer une formation en même temps que mon ancien job. et oui c’était dur, quand on a des idées pleins la tête, mais qu’on est obligé de les mettre en veille, et de rester concentrée sur son job qui en nous plait plus. j’ai tenu car je voulais absolument partir en bon terme avec tout le monde, alors je me suis efforcée de laisser un poste le plus au carré possible. pour moi c’est important. je comprends donc ce que tu ressens, et si j’ai bien compris, tu n’as pas encore d’échéance fixée pour ton départ dans ton job actuel ? ce que je pourrais te dire, c’est d’essayer d’en tirer profit au maximum. réfléchi a ce que pourrait t’apporter ce job et les compétences qu’il requiert, dans ton futur métier ? il y a des compétences qui peuvent se réutiliser, il y en a même pleins ! comme je disais, on va pas a la mine, alors non, on est pas à plaindre. mais on a tellement besoin de sens dans nos jobs ! c’est une envie qui est partagée par de plus en plus de personnes. essaye de ne pas voir ça comme du temps perdu, mais du temps ou tu construis ton avenir professionnel sereinement, tranquillement. pour conclure, je dirais que ce que tu ressens est juste normal…

    1. Oh merci beaucoup Sophie pour ce beau témoignage qui me redonne le sourire.
      C’est vrai que j’apprends tout de même pas mal de choses dans mon job actuel et cela me servira probablement pour la suite !
      Il y a du positif partout, ne l’oublions pas 😀
      Bisous et merci <3

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :