Cela fait aujourd’hui plus d’un mois que je t’ai annoncé que mon entreprise était bel et bien en construction et pourtant, j’ai l’impression de stagner… Bien sûr, le projet a un peu évolué et certaines choses se sont mises en place : j’ai (normalement) trouvé un nom, je sais comment faire ma communication, j’ai les grands principes de ce que je veux créer. Pourtant il me manque encore le plus important : le / les produit.s que je vais proposer. Alors comment continuer d’avancer quand l’essentiel semble bloqué ?

Je te l’ai déjà dit dans l’article sur la peur de dévoiler mon grand projet, mais j’ai tellement envie de t’aider que cela m’empêche fixer ce que je veux concrètement te proposer. D’ailleurs, ce que je te confiais dans cet article ne cesse d’être remis en question. Moi qui pensais avoir finalement trouvé ce que je voulais créer, c’est rater…

 

Comment continuer d'avancer malgré le doute ?

Avancer d’un petit pas… 

Lorsque l’on se lance dans un projet, on a souvent une imagination débordante. C’est d’ailleurs exactement ce que je ressentais lorsque j’ai écrit l’article sur lancer son entreprise en 30 jours. Et quand cela nous arrive, il faut analyser, trier, peser les pour et les contres pour finalement trouver THE idée.

C’est ce que je pensais avoir atteint il y a un mois, lorsque j’ai proposé mon projet à l’incubateur. Je savais ce que je voulais construire, pour qui, comment. J’avais encore une liste de sujets longue comme le bras mais au moins je pensais savoir où j’allais…

…Puis tout remettre en cause et douter 

Sauf que depuis quelques semaines, je me remets à douter, je me pose des questions et me demande si cette idée est vraiment la bonne pour commencer. Ce que je voulais créer était vraiment précis et n’était destiné qu’à quelques personnes. Je voulais aider les femmes ayant un problème bien spécifique mais sans savoir s’il existe un réel besoin ou si c’est seulement moi qui l’ai « inventé » pour me rassurer.

Est-ce vraiment une bonne idée de se lancer sur un marché si restreint ? Ne devrais-je pas plutôt créer quelque chose qui puisse aider et accompagner un maximum de personnes et pourquoi pas après me lancer dans ce projet si particulier ?

A force, toutes ces questions nous empêchent de continuer d’avancer et peuvent nous paraître plus handicapantes qu’autre chose…

Comment continuer d'avancer malgré le doute ?

Prendre conscience que le doute peut nous aider

Mais ce doute nous permet aussi de renforcer notre idée. Se poser toutes ces questions nous permettra sûrement, le jour venu, d’être encore plus sûr de notre projet et de pouvoir faire face à toutes les remarques et autres attaques. Lorsque l’on a déjà détruit et reconstruit le projet dans sa tête, il est bien plus aisé de répondre à ces critiques (plus ou moins constructives).

Cette période n’est pas simple à vivre et je ne sais pas quand est-ce que j’en sortirai, -quand bien même on en sort un jour..!  Il n’empêche que pour continuer d’avancer, il me semble sain et normal de se remettre en question.

Il faut simplement trouver un équilibre entre doute et excès de confiance. Croire en son projet, du fond de son cœur et de son âme, tout en acceptant de changer et d’évoluer. La seule constance, c’est le changement alors pourquoi vouloir lutter ? Au contraire, cela permet à nos projets de grandir et d’être toujours plus

Être entouré.e et soutenu.e

Je pense que c’est aussi à ce moment là que l’on a besoin d’être soutenu . Lorsque l’on a un grand projet, il est parfois difficile de reconnaître que l’on a besoin d’aider et pourtant c’est bien justement là que l’on a besoin d’être entouré. Pour ne pas baisser les bras, ne pas tout lâcher au risque de ne jamais se lancer.

Je sais pertinemment que je le regretterai toute ma vie si je commençais à abandonner et je ne suis absolument pas prête à cela. Je reste persuadée que je suis faite pour créer mon entreprise. Je l’ai toujours dans les tripes, elle fait battre mon coeur et me donne l’envie de me lever chaque matin. Pourtant je connais aussi des moments de découragements, notamment en ce moment…

Alors pour continuer d’y croire j’ai besoin de toi. Sans ton avis, sans savoir de quoi tu as besoin j’ai peur de ne pas pouvoir continuer d’avancer. Et puis je me dis que si tu es arrivé.e jusque là, c’est peut-être parce que tu as vécu la même chose ou que tu veux simplement m’aider. Alors peut-être accepterais-tu de continuer l’aventure avec moi ? Si c’est le cas, j’ai juste deux petites questions pour toi :

[yop_poll id=1]
[yop_poll id=2]

 

Merci du fond du coeur et dis moi, toi aussi as-tu des difficultés à continuer d’avancer ? 

Si tu veux me suivre dans cette aventure et partager des petits bonheurs au quotidien, rejoins moi sur Instagram et Facebook !

D'ailleurs si tu as envie d'une vie plus épanouie et positive , tu vas adorer le planner du bonheur !
Inscris toi vite pour avoir accès aux news et à pleins d'autres cadeaux !


Bisous,

Pêche

21 thoughts on “Continuer d’avancer malgré le doute”

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte, un enchantement. Très intéressant et bien construit. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

  2. Je pars du principe que si on doute de ce qu’on fait, c’est que ça nous tiens à coeur ! Sinon on s’en ficherais, ne crois tu pas ?

  3. Coucou!
    Lorsque le doute s’installe sur mon chemin, c’est fini, c’est mort, je perds toute confiance en moi .
    J’ai un projet en rapport avec mes créations de bijoux en pâte polymère mais la peur et le doute et toutes ses questions que je me pose, m’empêche de sauter le pas. Alors je reste là ou j’en suis , c’est à dire les créer, les photographier, en parler à mes copines proches… c’est tout.
    Merci pour tous tes conseils,

  4. Salut 🙂

    Même si douter, c’est pénible, je pense qu’il a son utilité. Ca te prépare aussi, d’une certaine manière, aux obstacles, et aux objections des gens que tu peux rencontrer. Ca te permet en quelques sortes de les anticiper et de mieux t’en sortir le jour où un risque se concrétise.

    Après il faut aussi accepter de ne pas pouvoir tout contrôler et que tout ne peut pas être parfait dès le départ.

    Merci en tous cas pour cet article, je me suis pas mal reconnue dans ce que tu décris (pour l’instant mon projet à court terme, c’est de retrouver du travail – rien de comparable à une création d’entreprise en soit – mais je traverse pas mal de doutes aussi, essentiellement sur ma capacité à retrouver un poste intéressant haha.

    Bon dimanche à toi !

  5. Je doute relativement souvent, et je pense que c’est normal que tu doutes toi aussi, car on a en général peur de « l’inconnu ». Il faut juste se lancer à un moment, et se remettre en question, mais pas trop quand même, car sinon on n’avance pas 🙂
    Mais bon le doute et moi, on est assez proches… (malheureusement dirais-je)

  6. Comme je te comprends ! 🙂 Et je crois en effet qu’il faut voir le doute comme un ami parfois Bon courage Et pour les réponses (impossible de valider pour moi :-() : confiance en moi et vidéo 🙂

  7. Je n’ai malheureusement pas réussi à remplir ton petit questionnaire alors je réponds ici en commentaire:

    Ce que je cherche: avoir confiance en moi, et avoir plus de temps pour moi
    Le format que j’apprécie: les podcasts et les vidéos (les ebook je les lis rarement car j’ai déjà beaucoup trop de lectures en cours).

    Essaye de ne pas douter tu es sur la bonne voie ❤

  8. Hello,

    Merci pour ce partage ! Je crois qu’il est inévitable d’avoir des doutes et de tout remettre en question. Je pense même que c’est plutôt sain et que des réflexions peuvent t’aider à mûrir ton projet. Parfois il faut savoir reculer pour mieux avancer !
    Je t’envoie plein de bonnes ondes et de soutien pour ce beau projet !

  9. C’est un article qui me parle beaucoup. Je compte me réorienter à la rentrée, et j’espère cette fois que je fais le bon choix, car je suis à l’aube de la trentaine. Parfois je me dis que si c’est le choix du coeur, c’est que c’est forcément le bon. Mais c’est parfois plus compliqué que ça… Je te souhaite que ça marche. Comme tu le dis, il faut être bien entourée, mais hélas, tout le monde n’a pas toujours le soutien espéré… Heureusement, mon époux est à mes côtés. Courage et bonne chance !

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :