On le sait tous, l’été rime avec apéros, rencontres et soirées à n’en plus finir. Sauf que lorsque l’on est introverti, on est pas toujours super à l’aise avec le bruit, le monde et l’agitation, ce qui nous pousse donc souvent à rentrer chez soi plutôt que de participer à ces rassemblements. Le petit soucis, c’est que, si tu es comme moi, tu peux avoir l’impression de passer à côté de quelque chose et « culpabiliser » un peu de rester enfermé.e chez toi. Du coup, j’ai décidé de te partager 5 conseils d’introverti pour survivre à un événement et enfin prendre plaisir à sortir !

Je t’ai déjà fait un article sur comment rencontrer des personnes lorsque l’on est introverti où je t’explique ce qu’est l’introversion, du coup je te laisse aller le lire si tu veux en savoir un peu plus le sujet et comprendre ce que c’est. Mais juste pour poser les bases, l’introversion n’est pas forcément synonyme de timidité. Cela signifie simplement que l’on retrouve notre énergie dans la solitude et non dans la foule.

Et maintenant, passons à ces petits conseils d’introverti pour survivre en soirée/apéro/diner !

 

5 conseils d'introverti pour survivre à un événement 

Ne t’oblige pas à parler de toi 

L’une des choses que l’on aime le moins faire quand on est introverti, voire que l’on arrive carrément pas faire, c’est parler de soi. Raconter sa vie, comme ça, à un inconnu. Comme si notre vie était passionnante, pleine de rebondissements tout ça tout ça. A vrai dire, j’ai même parfois du mal à parler de moi à mes amis et ma famille (mais ça c’est peut-être un autre problème…).

Nous, ce que l’on apprécie en tant qu’introverti.e, c’est écouter, faire parler, laisser les autres mettre des mots sur leurs vies et leurs ressentis. Alors lorsque tu te retrouves en soirée, au lieu de te forcer à blablater de ta vie, n’hésite pas à écouter les autres, poser des questions. Inspire toi de tout ce qu’ils font, aient une conversation naturelle où tu es à l’aise au maximum.

A lire aussi : Continuer d’avancer malgré le doute

Ne t’oblige pas à discuter tout court

Parfois ce n’est pas juste parler de soi qui peut-être compliqué, mais parler tout court ! Je suis la première à en avoir marre être fatiguée de discuter au bout d’un moment -plus ou moins rapidement – jusqu’à avoir l’impression de me forcer à blablater sans aucun plaisir.

Quand c’est comme ça, je prends quelques minutes de répit avec mon téléphone ou en allant me balader aux toilettes (quelle balade, je sais 😉 ). Juste histoire de décompresser, de me ressourcer quelques instants et de faire le point sur ce dont j’ai envie maintenant.

Bon bien sûr l’idée n’est pas de te dire de te cacher dans un coin, focalsié.e sur ton téléphone à scroller Instagram comme si tu étais seul.e sur ton canapé. Il faut juste savoir trouver un juste milieu !

 

5 conseils d'introverti pour survivre à un événement - Comment réussir à profiter d'une soirée quand on est introvertie ?

Dis toi que ce n’est que temporaire

Quand on est introverti, le simple fait de se rendre à un événement est déjà un grand pas en soi.  Pourtant il est souvent bénéfique de se forcer à faire le premier pas et d’y aller malgré tout. Pour y arriver je me répète toujours qu’ « au pire j’y vais, je fais trois pas et je m’en vais ». Parce que oui, rien ne t’oblige à rester des heures à cette soirée/ apéro. Alors accepte de sortir de ta zone de confort pour une courte durée puisque de toute façon tu la retrouveras juste après (et en plus tu pourras être fière de toi !).

Et oui, tu es libre de partir quand tu veux, peu importe ce qu’en disent / pensent les autres. Tu peux soit simplement leur expliquer que tu ne te sens pas bien (si tel est le cas) ou leur dire la vérité. Si ceux sont tes amis ils comprendront sans soucis et sinon … tant pis pour eux ! Une petite technique tout de même est de se fixer un objectif minimum de temps. Parce que partir au bout de 5 minutes peut quand même être bien dommage et tu risques de ne pas bénéficier de tout ce que cet événement peut t’apporter.

A lire aussi : Se donner le temps, de prendre son temps

Ne te dévalorise pas

Je sais combien il est facile et fréquent de se sentir coupable et inintéressant.e lorsque que l’on est introverti.e. On se dit que l’on a pas grand chose à raconter, que notre vie n’intéresse personne et que de toute manière, on a rien à faire là puisque l’on est introverti. Sauf que 1. ta vie est tout aussi passionnante que celle d’un autre et 2. il est vraiment vital de se socialiser et de rencontrer des gens, peu importe notre personnalité !

Or lorsque tu te dévalorises comme ça, tu le fais aussi rejaillir autour de toi, ce qui ne donne pas franchement envie aux autres de venir vers toi. Tu aurais envie de discuter avec quelqu’un qui se rabaisse constamment ? Non. Alors arrête de te critiquer et n’utilise pas l’excuse de l’introversion pour rester dans ta grotte (je sais de quoi je parle 😉 ) car en faisant cela, tu crées juste un cercle vicieux qui va encore moins te donner envie d’aller à des événements.

Connecte les autres entre eux

Pour ne pas avoir à parler à tout bout de champ, tu peux aussi connecter deux personnes que tu connais – et qui sont peut-être eux aussi introvertis – lorsque tu penses qu’ils ont des points communs ou qu’au contraire ils sont complémentaires. Cela va te permettre de passer un bon moment, te sentir utile et emmagasiner de nouvelles idées sans pour autant devoir faire la conversation.

 

Bon, voici aussi d’autres conseils pour introvertis, mais je te le détaille dans mon article précédent sur l’introversion du coup je ne vais pas m’y attarder :

  • Prends plaisir
  • Reste toi-même
  • Ne va pas dans un groupe mais repère les personnes seules
  • Force toi sans te faire de mal
  • Écoute ton intuition

Et toi, es-tu plutôt introverti.e ou extraverti.e ? Et comment gères-tu les soirées ? 

Si tu veux me suivre dans cette aventure et partager des petits bonheurs au quotidien, rejoins moi sur Instagram et Facebook !

D'ailleurs si tu as envie d'une vie plus épanouie et positive , tu vas adorer le planner du bonheur !
Inscris toi vite pour avoir accès aux news et à pleins d'autres cadeaux !


Bisous,

Pêche

10 thoughts on “5 conseils d’introverti pour survivre à un événement ”

  1. Au milieu d’un groupe, je trouve parfois mieux d’être dans un petit sous-groupe que face à face à une seule personne. Même une 3ème personne suffit, ainsi je peux laisser une des autres personnes parler quelques secondes sans me sentir obligé d’être celui qui réagit, répond ou relance, c’est une pause sans avoir besoin de quitter ses interlocuteurs, et s’isoler complètement en attendant d’être rechargé.

    Remarque sur cet article intéressant, sais tu que tu utilises beaucoup à l’écrit le tic de langage « du coup » ? J’ai remarqué sur tes autres articles aussi 🙂

    1. Oui c’est vrai qu’à 3 je suis aussi souvent bien plus à l’aise, c’est comme s’il y avait un soutien mutuel et un apaisement possible qu’il n’y a pas toujours lorsque l’on est à 2.

      Et merci pour ta petite remarque … j’en suis consciente (et c’est pareil à l’oral d’ailleurs) mais même en me relisant je ne les vois pas, il faudrait que je me fasse un gros post-it avec marqué DU COUP dessus aha. En tout cas je vais essayer de faire plus attention 😉

      Bonne journée !

  2. Très bon sujet d’article car je pense que nous sommes beaucoup dans ce cas là. Etre introverti ce n’est pas facile tous les jours mais parfois selon les personnes que l’on rencontre on arrive à se laisser un peu plus aller, et ça fait du bien ! Il faut juste apprécier le moment et effectivement ne pas se forcer !

    Pleins de bisosu

  3. Même pour les extravertis dans mon genre, il y a des moments où l’on se met en retrait pour observer et regarder la vie défiler devant nos yeux, les conversations qui n’ont pas besoin de nous pour exister. Et en effet, il ne faut pas se forcer, y a rien de pire pour avoir le sentiment que la poitrine explose. Et de toute manière, les gens finissent toujours par revenir vers toi, troublés par ton silence !

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :