Tu ne t’arrêtes jamais ?! Eh bien… non ! Depuis que j’ai lancé le blog il y a un peu plus d’un an, j’ai pleins d’idées, de nouveaux projets à lancer. Au début, cela n’est pas simple de sortir de sa zone de confort. On doute, on se rabaisse, on laisse nos belles idées et nos rêves de côté. Sauf qu’au bout d’un moment, il faut savoir dire stop, prendre son courage à deux mains et se lancer ! C’est ce que j’ai fait avec le blog, puis Insta stories et maintenant avec Youtube. A chaque fois cela pousse à sortir de sa zone de confort mais cela vaut largement le coup !

Aujourd’hui je partage donc avec toi les 4 étapes pour sortir de sa zone de confort et qui me permettent aujourd’hui de me lancer dans un nouveau projet : les (vraies) vidéos Youtube ! En plus des podcasts que je débutais la semaine dernière, j’ai donc décidé de faire des vidéos, où tu verras ma petite bouille cette fois. 😉 Ce seront des vidéos naturelles et pas prisse de tête où je t’embarque avec moi pour une journée, des repas, des conseils ou de belles découvertes. Si tu me suis déjà sur Instagram, eh bien ce sera un peu du même type que mes stories (mais en encore mieux aha).

Avant de te laisse avec ces conseils pour sortir de sa zone de confort, petit rappel sur ce qu’est cette fameuse zone (même si tu en as sûrement déjà entendu parler). La zone de confort regroupe tout ce que l’on sait faire, qui nous est familier et confortable. Sortir de sa zone de confort c’est donc accepter l’inconfort et le doute. Cela peut être tout petit comme oser demander l’heure à quelqu’un dans la rue. Mais cela peut aussi être plus grand, comme lancer son business.

C'est en faisant de petites choses qui nous sont inconfortables et qui nous font peur, sans pour autant nous paraître insurmontables, que l'on élargit sa zone de confort. Cliquez pour tweeter

 

Les 4 étapes pour sortir de sa zone de confort et lancer de nouveaux projets

Faire une liste de tout ce qui nous fait peur

Première étape pour sortir de sa zone de confort, prendre conscience de ses peurs pour pouvoir les surmonter par la suite. Ces peurs peuvent être de n’importe quel ordre comme l’angoisse du ridicule et du regard des autres, la perte de temps et d’argent ou encore le manque de légitimité.

Par exemple avant de lancer ma chaine Youtube, je me répétais sans cesse que je n’avais pas les compétences techniques. Je ne gère ni le son, ni la vidéo, ni l’édition de toutes ces choses. Cela me parassait une montagne surtout qu’il y a énormément de personnes bien plus compétentes que moi qui se sont déjà lancé et ont une énorme communauté. En plus de cela faire des vidéos c’est s’exposer au monde entier et donc aux jugements, à la critique et aux « haters » pas franchement sympathiques. Pour finir j’avais aussi peut de ne pas durer dans le temps et de vous décevoir.

Tout un tas de bonnes raisons pour rester dans ma zone de confort et ne pas affronter ses peurs donc…

A lire aussi : Apprendre à utiliser ses peurs comme moteur 

Vaincre ses peurs et oser

Une fois qu’on a listé toutes ces peurs qui nous empêchent de sortir de notre zone de confort, il va falloir les démolir pour s’en détacher. Pour chaque peur que tu as listé, essaye de comprendre d’où elle vient et comment tu pourrais la démonter.

Par exemple pour ce qui est des compétences techniques que je n’ai (toujours) pas, eh bien je n’allais pas pouvoir les développer sans essayer ! Cela ne m’aurait servit à rien de regarder des vidéos explicatives pendant des heures, la seule manière d’apprendre est d’essayer ! Du coup, ce n’est pas en attendant que le temps passe que j’allais pouvoir surmonter cette peur mais bien en me lançant dans le grand bain !

Il faut écouter sa petite voix, se faire confiance, oublier le monde qui nous entoure et vivre pour soi. Cliquez pour tweeter

Diviser ces projets en petits pas et trouver des solutions

Élargir zone de confort doit se faire de manière progressive. Avant de sauter d’un plongeoir de 20 mètre, il faut savoir plonger du bord de la piscine. Eh bien quelque soit ta peur et ton but, c’est pareil.  Il faut commencer petit et ajouter de nouvelles actions,  au fur et à mesure pour les rendre faciles et les faire entrer dans ta zone de confort. C’est en faisant des petites choses qui nous sont inconfortables et qui nous font un peu peur, sans pour autant nous paraître insurmontables, que l’on élargit sa zone de confort.

Au tout début du blog, je ne voulais pas montrer mon visage ni partager ma vie. J’ai ensuite commencé à poster quelques photos plus personnelles sur Instagram, puis j’ai montré mon visage en story. Et sans toutes ces petites étapes, je ne me serais sûrement jamais lancée sur Youtube !

Et si cela te semble trop compliqué ou inatteignable, trouve des solutions plus accessibles. Si tu me suis depuis mes débuts, tu te souviens peut-être que je voulais me lancer dans les podcasts et les vidéos il y a un an environ. J’avais commencé mais la publication sur les plateformes de podcasts, le flux RSS etc. étaient un peu trop complexes pour moi. Du coup j’ai trouvé une alternative : faire des podcasts sur Youtube ! Cela ne change rien pour toi, et ce sera même plus simple puisque c’est un site que beaucoup de monde utilise et qu’à chaque nouvel épisode tu pourras avoir une petite notification.

A lire aussi : Accepter l’échec et le surmonter

Se fixer une deadline et se dire que rien ne peut être parfait 

La dernière étape pour sortir de sa zone de confort est de se fixer une date limite à laquelle nous devrons avoir accompli notre objectif. Cela peut être un engagement avec toi-même uniquement ou auprès de tes proches (ce qui a encore plus d’impact). Déterminer une deadline nous oblige à anticiper et travailler pour réussir à sortir de notre zone de confort et dépasser nos peurs. Cela permet aussi de se préparer psychologiquement et de ne pas être pris.e de cours face à la peur.

Par exemple si ton but est de réaliser une conférence, choisis un événement durant lequel tu interviendras. Cela te permettra d’échelonner tes petits pas au fil des mois / semaines en commençant par t’entraîner seule à haute voix puis devant tes proches. Tu te seras aussi engager auprès des organisateurs et de toutes les personnes qui viendront t’écouter, ce qui t’obligeras à y aller quoi qu’il arrive 😉

Une fois cette deadline fixée, il va falloir que tu acceptes d’y aller peu importe ton avancée et tout ce que tu aimerais améliorer. Les premières fois ont toujours leurs lots de petits défauts et ce n’est absolument pas une raison pour reculer ! Pour revenir aux vidéos, je sais qu’il y a encore pas mal de choses à améliorer et pourtant est-ce que cela doit m’empêcher de la poster ? Non ! Car c‘est justement en ayant tes retours, tes avis et en en faisant une nouvelle que je vais pouvoir faire mieux et agrandir ma zone de confort !

Sur ce je te laisse avec cette fameuse vidéo… et n’oublie pas de me donner ton avis pour que je puisse m’améliorer ! 😉

 

Et toi, quelle est la prochaine étape pour sortir de ta zone de confort ? 

Si tu veux me suivre dans cette aventure et partager des petits bonheurs au quotidien, rejoins moi sur Instagram et Facebook !

D'ailleurs si tu as envie d'une vie plus épanouie et positive , tu vas adorer le planner du bonheur !
Inscris toi vite pour avoir accès aux news et à pleins d'autres cadeaux !


Bisous,

Pêche

30 thoughts on “Les 4 étapes pour sortir de sa zone de confort”

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :