Cela fait quelques heures que je suis rentrée de mon premier voyage solo à Amsterdam, tu sais ce périple que je pensais ne pas aimer… Eh bien je reviens des étoiles plein les yeux et le cœur rempli de souvenirs ! Je ne sais pas si tu as suivi mes aventures en vlog Instagram (j’ai fait une story dédiée à ce voyage si ça t’intéresse), mais je suis tout simplement tombée amoureuse de cette ville et ce pays. Voyager seule m’a permis de découvrir énormément de choses, sur le lieu bien sûr mais aussi et surtout sur les autres et sur moi-même.

A vrai dire, j’ai un peu l’impression d’être partie sur une autre planète ou d’avoir fait un bon dans le temps. Le retour à la réalité est assez dur alors pour rester encore un peu là-bas, j’ai décidé de te partager un petit bout de ce que ce voyage m’a apporté.

Avant de passer au vif du sujet, je veux juste te dire que si toi aussi tu hésites à partir seule en voyage, que tu as peur ou que tu te dis que voyager en solitaire n’est pas pour toi, eh bien je te conseille quand même d’essayer. Prends juste un ou deux jours et pars dans une autre ville. Cela peut-être à une heure de chez toi comme à l’autre bout de la planète. Dans tout les cas, je suis certaine que cela te changera.

Premier voyage solo, bilan et conseils

Rencontrer de nouvelles personnes est facile

En réalité, lorsque tu pars seul.e en voyage, eh bien tu ne l’es jamais vraiment. A moins de te terrer dans un hôtel désert et d’éviter tout lieu touristique, tu rencontreras forcément de nouvelles personnes.

Pour ma part, l’endroit où j’ai rencontré le plus d’inconnus a été à l’auberge de jeunesse où j’avais réservé un lit dans une chambre de six. Nous étions donc toujours entre 4 et 6 femmes de toute la planète à cohabiter dans quelques mètres carrés et je dois dire que cela s’est plutôt bien passé. Toutes étaient respectueuses et j’ai même eu pas mal de fous rires avec certaines. J’ai pris le temps de discuter avec chacune d’entre elles Nous avons parlé de leur séjour, de leur pays, de leurs études et cela m’a beaucoup enrichi. La plupart des personnes en auberge de jeunesse viennent seules ou à deux, du coup il est très facile d’aller vers les autres !

Une autre manière de se socialiser est de faire des visites guidées (gratuites) de la ville. C’est ce que j’ai fait le dernier jour et j’ai à nouveau rencontré des personnes venant des quatre coins du monde. Pour réserver cette visite, j’ai simplement tapé « free guide tour Amsterdam » sur Ecosia et en quelques minutes j’avais ma place pour le lendemain 10h (toujours au dernier moment donc!). En plus d’être culturellement enrichissant, cette visite m’a permis de bavardé avec des tas de gens très intéressants !

A lire aussi : Re-donner le sourire à des inconnus 

Trouver un juste milieu entre organisation et lâcher-prise

Si tu as lu mes articles sur l’organisation, tu sais que je suis du genre à tout planifier et anticiper pour être sûre de ne rien louper. J’ai besoin que tout soit clair et défini dans ma tête pour pouvoir avancer au quotidien.

Eh bien pour ce voyage en solitaire, j’avais envie de me laisser aller. De découvrir ce que cela faisait de ne pas tout organiser à l’avance et de se laisser guider au fil de l’eau. Avant de partir, j’avais juste trouvé mon logement et mes transports. J’avais aussi tout de même emprunté un guide, mais je ne l’ai même pas ouvert.

J’ai simplement demandé une carte à l’entrée de l’auberge de jeunesse et je me suis laisser aller au gré des quartiers. A vrai dire, ma seule organisation a été de me dire que lundi je ferais plutôt l’Ouest de la ville (même si j’ai fini au centre), mardi l’Est et que mercredi je louerai un vélo monter au nord le long des côtes (c’était magique d’ailleurs) .

Cela m’a un peu dérouté au début mais je dois avouer que cette non-organisation m’a fait beaucoup de bien. Mine de rien, cela prend du temps et de l’énergie de tout planifier ! Je pense que je suis aujourd’hui plus détendue et moins à cheval là dessus

Premier voyage solo, impressions et conseils

Ecouter son intuition et se faire confiance

Lâcher prise, se laisser aller, permet de prendre conscience de soi, de ce que nous avons véritablement envie et de ce que notre intuition nous pousse à faire. Voyager seule c’est partir à l’aventure et ne pouvoir finalement ne compter que sur soi-même.

Je rentre de ce voyage solo avec la fierté d’avoir su tout gérer, malgré les galères et les difficultés. Je me suis rendue compte de quoi j’étais capable. Je sais que je peux compter sur moi, que j’ai les ressources nécessaires pour réaliser tout ce dont je rêve et que rien ne peux m’en empêcher.

J’ai appris à écouter ma petite voix intérieure, à me laisser guider par mon intuition. A certains moments je me suis méfier et je pense avoir bien fait. D’autres fois cette petite voix m’a emmené dans des lieux incroyables, cachés aux touristes et que je n’aurai jamais découvert si j’avais suivi un guide pas à pas.

A lire aussi : Tout contrôler à en perdre la beauté de l’instantané 

Tout voyage a son lot de périples…

A vrai dire, tout s’est très bien passé… jusqu’à ce que j’arrive à l’aéroport d’Amsterdam et que je me rende compte que le train que je devais prendre entre l’aéroport de Genève, où j’atterrirai dans une heure, et mon chez-moi, avait été supprimé. C’était même pire, TOUS les trains jusqu’à chez moi avaient été annulés !

Sachant en plus que j’allais embarquer et serai donc sans internet pendant tout le vol, c’était un peu la panique dans ma tête ! Pas moyen de tergiverser pendant 10 ans ni d’écumer le web à la recherche d’une alternative sûre. Je me suis donc rabattu in extremis sur un blablacar qui me ferait, a priori, patienter 3 heures à l’aéroport mais au moins me ramènerait chez moi.

Sauf qu’à 21h le chauffeur n’était toujours pas là (sachant que j’avais atterri à 16h30) et ne répondait pas au téléphone. Je me suis donc retrouvée seule au lieu de rendez-vous, càd un parking d’aéroport, avec pour seul réconfort des gaufrettes au miel.

Je peux te dire que cette soirée a été la plus longue et stressante de ma vie. Qu’allait-il se passait s’il ne venait jamais ? Devais-je sauter dans un bus pour Lyon pour être sûre d’avoir un train le lendemain ?

Le chauffeur a finalement appelé à 21h30 pour me dire qu’il avait subi des bouchons mais était finalement là. J’ai vraiment cru qu’il n’arriverait jamais et je peux te dire que retrouver mon lit a été un immeeeense bonheur ce soir là.

Premier voyage solo, impressions et conseils

Certaines choses sont indispensables quand on part seul.e

Pour finir j’avais envie de te faire une petite liste des choses indispensables et que l’on risque d’oublier lorsque l’on part seul.e. Pour tout t’avouer, j’avais pensé à certaines mais oublier d’autres, ce qui m’a du coup valu par exemple de jolis coups de soleil sur les mains… 😉

  • Un cadenas, surtout en auberge de jeunesse
  • Des boules quies (les portes qui claquent et les bruits de la rue ne sont pas des plus agréables)
  • Deux petits porte-monnaies pour ne pas avoir tout son argent et ses papiers de valeurs au même endroit.
  • De la monnaie locale en cash. Je te conseille aussi de te renseigner sur les frais qui peuvent s’ajouter si tu payes en CB ou que tu retires des sous.
  • Une connexion internet, surtout pour tout ce qui est plan et transport. Pour ma part j’ai vérifié avant de partir que mon forfait téléphone incluait internet et les SMS à l’étranger. Cela n’est pas être pas le cas pour toi et tu seras loin d’avoir de la wifi partout ! Du coup je te conseille d’anticiper cela aussi.
  • Des tongs, pour la douche mais aussi pour libérer tes pieds endoloris par des heures de marche quotidiennes.
  • Un parapluie et une crème solaire, que, comme tu l’auras compris, j’avais oublié et cela m’a bien servi de leçon. Ce n’est pas parce qu’il pleut 2 jour sur 3 dans un pays que le soleil n’est jamais là !

Bien sûr cette liste est loin d’être exhaustive et tu trouveras sûrement d’autres choses à emporter sur des blogs de voyage plus spécialisés. Mais si cela peut te donner des idées, je suis heureuse de t’éviter mes galères !

Tu as déjà voyager seule ? Quelles expériences en as tu tiré ? Ou est-ce que cela te tente ? 

Si tu veux continuer à partager des petits bonheurs, des moments de doutes et que l’on se soutienne au quotidien, rejoins moi sur Instagram et Facebook !

D'ailleurs si tu as envie d'une vie plus épanouie et positive , tu vas adorer le planner du bonheur !
Inscris toi vite pour avoir accès aux news et à pleins d'autres cadeaux !


Bisous,

Pêche

26 thoughts on “Alors ce premier voyage solo ? Bilan et conseils”

  1. J’avais raté ta story et ton voyage, je me rattrape aujourd’hui ! Que c’est chouette alors de vivre cette expérience avec toi ! Je ne suis jamais partie réellement seule, ou du moins, si mais dans le cadre d’un blogtrip donc prise en charge malgré tout…J’imagine combien cela doit être un mélange de stress et de fierté et surtout l’occasion de faire de belles rencontres et/ou de se reconnecter à soi ! Ça donne envie !

    1. Tu as pu la visionner alors ? (Elle est toujours épinglée sur insta!)
      J’ai été vraiment très heureuse de pouvoir partager toute cette aventure avec vous ! C’était incroyable et si riche !
      Je te conseille vraiment de sauter le pas 😉 <3

  2. Sur la liste de choses à prendre, j’ajoute un foulard… Il est bien pratique quand il y a de la climatisation, quand il fait froid dehors (et quelquefois dedans, ça me fait comme un doudou de grande personne !!!) A bientôt

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :