Avoir une relation saine avec son corps et apprendre à s’aimer passe aussi par le fait d’avoir un rapport apaisé avec la nourriture. Pourtant dans notre société actuelle, beaucoup ont une relation amour-haine avec la nourriture. Un lien conflictuel entre gourmandise irrépressible, restriction alimentaire pour avoir « un corps de rêve » ou même perte totale de plaisir en mangeant. Mais il existe tout de même des solutions simples qui permettent d’avoir un rapport sain avec la nourriture et de ne plus appréhender chaque repas.

Nous avons tou.te.s une relation différente à l’alimentation. Certain.e.s font face à des crises de stress qui les poussent à manger trop, d’autres au contraire ont tendance à se priver, d’autres encore on simplement perdu l’envie de manger. Tout cela n’est pas normal et je pense que c’est grandement dû à notre société qui diabolise tout un tas d’aliments (sans que cela ne soit justifié ni sensé), prône – encore et toujours – la minceur et les régimes au lieu de crier haut et fort que chaque corps est magnifique tel qu’il est. Et puisque le corps est, entre autres, le résultat de notre alimentation, eh bien c’est notre nourriture que nous diabolisons.

Aujourd’hui je te partage donc mes conseils et astuces pour ne plus appréhender chaque repas et retrouver une relation saine avec la nourriture.

 

Retrouver une relation saine avec la nourriture

 

Ecouter ses envies de nourriture

La plupart du temps, nous mangeons par habitude, souvent les mêmes choses, sans même y réfléchir. Alors pour avoir un rapport sain avec la nourriture, la meilleure chose à faire est d’écouter son corps et ses envies. Souvent, sans même que tu t’en rendes compte, ton corps te demande un certain type de nourriture. Parfois il va te demander des produits plutôt gras ou sucré mais cela peut aussi être des aliments plus doux comme des légumes ou des laitages.

Je tiens aussi à ajouter que notre corps nous pousse souvent vers des aliments dont nous avons besoin, dont nous manquons. Par exemple une personne carencée en calcium aura naturellement tendance à avoir envie de laitage ou de sésame, justement car ces ingrédients en sont riches et que le corps le sait !

A lire aussi : Vivre par et pour son corps, c’est ça le bonheur ? 

Choisir soi-même ses produits

Choisir soi-même ses aliments est indispensable lorsque l’on veut avoir un rapport sain avec la nourriture. Cela nous permet de savoir ce que l’on met dans son assiette, choisir des produits de qualité que l’on sait sains pour nous et qui seront donc bien meilleur pour soi que lorsque l’on s’arrête au fast-food du coin.

Sélectionner ses aliments soi-même permet aussi de manger des produits que l’on aime vraiment, d’adapter ses repas en fonction de ses envies et de sa faim. On ne se sens plus obligé.e de finir le plat énorme acheté au restaurant chinois d’à côté et on ne se sent plus frustré.e par les portions minuscules servies par le traiteur, très bon mais toujours trop radin sur les quantités !

 

Comment avoir un rapport sain avec la nourriture ? Conseils et astuces pour une relation avec la nourriture apaisée !

 

Prendre le temps de cuisiner

Cuisiner ses propres plats, c’est aussi prendre le temps de toucher, sentir et visualiser ce que l’on va manger. Cela permet de créer un tout autre rapport avec la nourriture qui devient alors une sorte de cadeau que l’on se fait à soi-même. Chaque repas que nous prenons est une manière de nous donner la vie puisque c’est grâce à l’énergie apportée par les aliments que nous pourrons continuer notre journée et vivre pleinement.

Cuisiner soi-même ses plats c’est aussi prendre soin de soi, au niveau du corps comme de l’esprit. As-tu déjà remarqué comme certains aliments pouvaient influer sur nos humeurs ? Eh bien en cuisinant tes propres plats, tu peux presque choisir comment tu te sentiras ! Et puis à cela s’ajoute bien sûr le fait que tu prennes du temps pour toi, ce que, mine de rien, tu ne fais peut-être pas très souvent… Alors au lieu de toujours vouloir cuisiner les plats préférés de tes proches, penses aussi un peu à toi !

A lire aussi : Pourquoi tu n’as pas le contrôle de ton apparence ? 

Apprendre à manger en pleine conscience

On l’oublie souvent, mais manger devrait être un moment privilégier que l’on passe avec soi-même et parfois avec les autres. Un moment de pause dans des journées qui filent à 100km/h. Alors au lieu d’engloutir ton repas à la va-vite sans rien ressentir, que dirais-tu de te poser, de profiter de chaque bouchée avec plaisir et de ressentir pleinement toute l’énergie que tu apportes à ton corps.

Je vous ai fais toute une vidéo dédiée à ce sujet sur Instagram, mais lorsque l’on prend le temps de manger en pleine conscience, de savourer chaque aliment, eh bien notre rapport à la nourriture change complètement. Nous redécouvrons les saveurs et les textures, nous prenons conscience de tous les bienfaits que nous procurent ces aliments.

La nourriture ne devient plus une source de réconfort ou un moyen de contrôle mais reprend son rôle initial qui est de nous permettre de vivre et de nous faire plaisir tout en équilibre.

Faire le test de la pomme

Un dernier petit conseil au nom mystérieux avant de finir ce billet. Si tu ne sais pas vraiment si tu as réellement faim ou si c’est de la simple gourmandise, de l’ennui ou du stress, demandes-toi si tu aimerais manger une pomme. Si la réponse est une, alors n’hésite pas et mange. Si c’est non, c’est peut-être que ta sensation de faim viens d’ailleurs, à toi de trouver ce que c’est !

Et toi quelle relation as-tu avec la nourriture ?  

Pour partager d’autres bons conseils et rester motivé.e au quotidien, pense à me rejoindre sur Instagram et Facebook !

 

Inscription sportifs

Bisous,

Pêche

27 thoughts on “Comment avoir un rapport sain avec la nourriture”

  1. J’adore ton dernier conseil ! Je vais l’appliquer dès à présent 🙂 j’ai déjà eu des soucis avec la nourriture, et depuis que je cuisine réellement, ca va beaucoup mieux .bisous

  2. En ce moment j’ai envie de changer mon rapport avec la nourriture, parce que c’est vraiment la catastrophe ! Je mange alors que je n’ai pas faim, j’ai du mal à manger des choses qui sont assez healthy, je déteste cuisiner, bref… Je vais essayé de faire des efforts et me donner des limites 🙂
    Je prend note pour ton exercice avec la pomme, je trouve que c’est une excellente idée 🙂
    Bisous.

  3. Coucou ma belle! Ton post est très juste! En été justement je prends bien le temps de me faire des salades entre autres et je choisis mes légumes, mes fruits, quel bonheur ! J’aimerais manger un peu plus sainement le reste de l’année également mais je dois avouer que j’ai du mal! des bisous!

  4. J’ai une relation désastreuse avec la nourriture. Et tu dis vrai, la société y est, je pense pour beaucoup. Quand j’étais petite, je me contentais de manger à ma faim. Aujourd’hui, tout est prétexte à culpabilité, « tentation »…le vrai plaisir de manger a disparu, tout comme le fait d’apporter à mon corps ce dont il a besoin pour fonctionner. Je mange par habitude je pense…et juste après le repas suit la culpabilité…

    1. Oh je pense que tu n’es pas la seule… Rien qu’autour de moi je connais pas mal de personnes, et surtout des femmes, qui ont cette relation malsaine avec la nourriture. L’utilise pour se réconforter ou au contraire on perdu tout plaisir de manger… J’espère du fond du coeur que tu iras mieux <3

  5. J’avoue qu’en tant qu’ancienne boulimique en rémission, le rapport sain à la nourriture, tu te doutes est assez complexe chez moi. Et en ce qui me concerne, il est surtout question d’amour de soi, pour prétendre à un rapport sain.

  6. Hello !

    C’est marrant, j’ai rédigé il y a peu de temps un article sur mon rapport à la nourriture et à la cuisine ^^

    Je me retrouve pas mal dans ton article, je suis très portée sur le fait de savoir et de comprendre ce que l’on mange et pourquoi on le mange (est-ce que j’ai faim ou juste envie de manger ?).

    C’est cool de voir ce genre d’état d’esprit émerger, loin des discours culpabilisants des marques de régimes et autres compléments alimentaires « fit ».

    A la prochaine !

    1. Oh eh bien je file te lire, c’est toujours très intéressant d’avoir d’autres points de vue ! Et je suis bien d’accord, les discours culpabilisants c’est ni sain ni encourageant !
      Bisous bisous

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :