Ce qu’il faut (vraiment) pour devenir entrepreneur

« Comment faire pour se lancer dans l’entrepreneuriat ? » « Quelles sont les étapes à suivre pour devenir entrepreneur ? » « De quoi ai-je besoin pour être indépendante ? » Toutes ces questions, je les reçois quotidiennement et ce matin encore je parlais avec un coachée qui est sur le point de devenir officiellement entrepreneure de ce qu’il faut (vraiment) faire (ou pas) pour se lancer dans l’entrepreneuriat.

Du coup, voici un petit résumé de ce qui est vraiment important de faire pour devenir entrepreneur… et ce que tu crois qu’il faut alors que ce n’est absolument pas obligatoire !

Devenir entrepreneur, ce qu’il ne faut pas faire

Ne pas chercher la perfection ni se focaliser sur des détails

Au fil de mes discussions, de mes rencontres et de mes coachings j’ai vu énormément de futurs entrepreneurs attendre d’avoir LE produits parfait, LE service exceptionnel pour véritablement se lancer à leur compte. Sauf que la seule manière de créer une offre qui tend vers la « perfection » (qui, spoiler, n’existe pas), c’est de tester, d’avoir des retours, de les analyser puis de l’améliorer !Ce n’est pas dans les pensées que l’on peut avancer, c’est dans le concret !

Il en va de même pour ces petits détails sur lesquels beaucoup se focalisent comme le nom, l’hébergeur internet , le type de compte Insta, la photo de profil ou le logo, etc.

Bien sûr c’est important, mais c’est loin d’être vital et ce n’est pas ça qui t’empêchera d’avoir des clients. Par exemple pense à ces mastodontes de la fast-fashion comme Nike, HM ou Zara, ces noms ne veulent rien dire et cela ne les a pas empêché d’avoir des clients !

D’autant plus que rien n’est gravé dans le marbre, tout cela se change facilement, surtout qu’au début, soyons honnêtes, peu de personne ne te connaitront…

Ne pas se comparer

N’importe quel entrepreneur aura eu, un jour ou l’autre, tendance à se comparer, c’est commun, nous sommes élevés pour faire ça. J’avais d’ailleurs fait un autre article sur « Comment arrêter de se comparer ? « . Sauf que…

  1. Les autres ne sont pas toi, ni au même stade ni avec les mêmes objectifs et rêves de vie. De toute manière tu n’as donc aucune envie en soi d’être comme eux !

  2. On compare ce qui se passe à l’intérieur de nous avec l’extérieur des autres, ce qu’ils veulent bien montrer, ce qui les glorifient.

  3. Ce que l’on voit des autres est passé sous sous le prisme de nos croyances vis-à-vis de nous-même et des autres… Ce a quoi on se compare est donc totalement biaisé et n’existe pas dans la réalité !

En même temps, c’est important de savoir ce qui existe déjà, ce que propose nos concurrents et avoir une vision claire du marché. Voici donc les 3 étapes que je recommande à mes coachées :

  1. Te demander ce que tu veux créer, pour qui, pour quoi, comment…

  2. Regarder ce qui se fait autour de soi en analysant 5 à 10 personnes qui sont plus ou moins dans le même secteur et prendre des petites touches de chacun si ça t’inspire. Sans faire du copier-coller évidemment !

  3. Se déconnecter de tous ces comptes, revenir à soi et voir si ce que tu as noté te correspond vraiment.

Ne pas vouloir tout savoir, tout voir, tout connaitre

Quand je suis devenue entrepreneur, je voulais être sûre de ne pas louper une seule information, de ne pas faire d’erreur et de tout savoir sur l’entrepreneuriat. Du coup, j’ai passé un temps fou à  lire tous les articles de blogs, les newsletters, les posts Insta sur le sujet…Sauf qu’en réalité j’ai surtout perdu un temps fou à rester dans mes pensées au lieu d’entrer dans le concret !

Ce que je te conseille c’est donc de ne suivre que 5 à 10 personnes qui t’inspirent et partagent du contenus intéressants sur l’entrepreneuriat et/ou ton domaine d’activité. Utilise-le à fond, consomme tout ce qu’ils proposent… mais surtout, passe à l’action !

À lire aussi : Comment ne plus se comparer aux autres et à ses concurrents ?

conseils pour devenir entrepreneur

Devenir entrepreneur, comment faire ?

Travailler sur son état d’esprit

Si tu me suis régulièrement tu dois savoir à quel point l’état d’esprit est vital quand on veut devenir entrepreneur (ou qu’on l’est déjà )! Je répète aussi très souvent que nous sommes nos seules limites. Tout ce qui nous empêche d’avancer se trouve dans notre tête : nos peurs, nos doutes, nos croyances limitantes… Tout ça n’existe pas dans la réalité et a été créé par nous (même s’ils viennent de notre éducation ou de la société, nous les avons acceptés.)

Mais la bonne nouvelle, c’est que du coup nous sommes aussi capable de nous en débarrasser ! C’est d’ailleurs notamment ce que j’accompagne les (futures) entrepreneures à faire à travers le coaching de groupe : se libérer de leurs croyances limitantes, dépasser leurs peurs  et créer une entreprise qui leur ressemble pleinement, sans redouter regard des autres  ni peur de manquer d’argent.

Voici quelques pistes pour travailler sur ton état d’esprit :

  1. Prends conscience de tes croyances limitantes, des « il faut » ou « je ne peux pas » que tu te  répètes par habitude, qui sont devenus « normaux »  alors qu’ils ne sont que des constructions mentales.

  2. Travailler sur ces pensées : pourquoi elles sont là ? De quoi ai-je réellement peur ? Qu’est-ce que ça me dit sur mes rêves et mes envies (car souvent on a peur parce que ça nous tient à coeur).

  3. Développer sa confiance en soi, assainir son rapport à l’argent (dont je parle dans l’article sur l’abondance et la peur de manquer), dépasser ses peurs pour oser, expérimenter et vivre pleinement

Bien s’entourer (mais pas n’importe comment !)

On entend souvent dire qu’il faut bien s’entourer dans l’entrepreneuriat, et c’est vrai ! Par contre, ce que l’on ne dit pas, c’est qu’il faut 3 types d’entourages pour devenir un bon entrepreneur et réussir : le perso, le pro et… soi-même.

L’entourage perso d’un entrepreneur : Des amis et sa famille qui aident à penser à autre chose et à ne pas vivre par et pour son entreprise uniquement.

L’entourage pro d’un entrepreneur : D’autres entrepreneurs bienveillants qui savent ce que tu vis au quotidien. Ces indépendants ne doivent pas forcément être dans le même domaine que toi car cela risque de créer de la comparaison… Du coup je te conseille plutôt de t’entourer d’autres entrepreneurs qui sont au même stade que toi, partagent tes valeurs, voire qui sont dans des domaines connexes pour créer de potentiels partenariats un jour ! 

C’est d’ailleurs aussi pour ça que le coaching de groupe est aussi puissant ! Non seulement les personnes sont accompagnées individuellement, mais en plus elles bénéficient de l’énergie d’un groupe bienveillant, rencontrent d’autres entrepreneures qui les comprennent parfaitement sans les juger et se créer un réseau soudé pour toute la suite de leur activité ! 

L’entourage le plus important pour un entrepreneur… soi-même : faire équipe avec soi-même, prendre du temps pour soi (méditation, yoga, lecture, massage, balade…) pour rester ancrer et ne pas se perdre dans les peurs, les doutes et les pseudo injonctions.

Passer à l’action et agir comme un entrepreneur !

Je tiens absolument à finir en te rappelant de passer à l’action, peu importe laquelle.

Devenir entrepreneur c’est aussi prendre des risques, sortir de sa zone de confort et entrer dans le concret. Arrêter de se demander « si ça va marcher » et faire réellement ce qui nous fait vibrer.

Du coup je te propose un petit défi : définir quelle est la prochaine étape pour avancer dans ton projet et la partager sur Instagram (en story ou en message privé). Peu importe ce que c’est. C’est en commençant petit, en testant, en analysant et en améliorant que l’on arrive à avoir de supers offres ! Pas en attendant que tout soit parfait car là de toute façon ça ne le sera jamais !

D’autant plus que c’est égoïste d’attendre car tu empêches toutes les personnes qui ont besoin de toi et pourraient être intéressées d’avoir accès à ce que tu vas créer !

Conseil bonus pour futur entrepreneur :

Tu n’as pas forcément besoin d’argent pour te lancer ! Selon ton activité tu peux même te lancer totalement gratuitement (notamment dans les service et/ou le web-entrepreneuriat), avec simplement un compte Instagram, un blog ou une chaine Youtube par exemple !

Pour ça, il te suffit d’avoir le statut d’auto-entrepreneur (= microentrepreneur), qui se fait facilement sur le site de l’URSSAF pour autoentrepreneur. Veille juste à bien te renseigner sur quel statut te convient le mieux selon ton activité !

J’espère que ces conseils pour devenir entrepreneur et se lancer dans l’entrepreneuriat t’auront aidés ! J’attends ton passage à l’action sur Instagram…

Belle journée,
Pêche

Vous pourriez aussi aimer lire :

Entreprendre avec conscience et humanité avec Céline Afonso Tirel

Entreprendre avec conscience et humanité avec Céline Afonso Tirel

Comment rester inspirée et en connexion avec soi-même quand on est entrepreneure ? Comment ne pas se laisser happer par la course à la productivité et aux abonnés dans un monde où tout va trop vite et où l'humain se tirailler entre volonté d'exister et besoin d'être ?...

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comment être réellement soutenu quand on entreprend ? - […] À lire aussi : Ce qu’il faut vraiment faire pour devenir entrepreneur […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.