Découvrir et développer sa créativité 

Je me souviens au lycée, j’avais pris l’option art-plastique et je passais des heures à laisser libre cours à ma créativité. Je n’étais pas la plus douée mais ce n’était pas bien grave, je m’éclatais avec mes dix doigts et c’est tout ce qui comptais. Et puis avec les années j’ai un peu perdu cette habitude. Jusqu’au jour où le blog est arrivé et j’ai retrouvé mon amour pour les idées. Bien entendu, c’est un tout autre style de créativité, il n’empêche que ça fait du bien de (re) découvrir et développer sa créativité. 

Alors j’ai décidé de t’aider toi aussi à laisser parler ton imagination cet été. Parce que travailler de ses mains n’est pas réserver aux enfants ou aux retraités. Développer sa créativité nous apaise, élimine le stress et nous permet de nous évader quelques instants (voire heures qu’on ne voit pas passer).

Pourtant, nous sommes aussi beaucoup à nous dire que nous n’avons pas assez d’imagination, que nous n’en sommes pas capables et que « à quoi bon essayer, ce sera moche et sans originalité ». Sauf que non non non ! Nous avons tous et toutes les capacités d’imaginer, de créer et de laisser nos petites mains s’exprimer ! Il suffit d’apprendre à découvrir et développer sa créativité et le tour est joué !

 

Découvrir et développer sa créativité 

Essayer, tester, recommencer

Il n’y a pas de secret, si tu veux te lancer dans une activité, découvrir et développer ta créativité, il va falloir essayer, tester, voir ce qui te plait ou non. Pour commencer, je te propose de lister tout ce que tu aimerais faire : de l’aquarelle, de la sérigraphie, du scrapbooking… Il existe mille et une manières de laisser parler sa créativité ! Je suis d’ailleurs persuadée que nous avons tous un art, une activité qui nous permet de pleinement nous exprimer, de délaisser notre stress et de nous libérer l’esprit.

Surtout ne te restreint pas car la créativité ne se développe pas que dans l’art ou les loisirs créatifs. Tu peux très bien la laisser s’exprimer lorsque tu cuisines, que tu danses sous la douche ou même lorsque tu écrit un rapport au boulot ou prends des notes en cours ! Il suffit de prendre conscience des cadres que l’on se fixe, des barrières que l’on se met et qui nous empêchent de développer notre créativité et puis de les laisser de côté ! 

A lire aussi : Apprendre à utiliser la peur comme moteur

Changer d’air

Souvent, quand je n’ai pas d’idée d’article et qu’il est pourtant grand temps que je m’y mettre (genre 2h avant ma deadline pour publier…), je vais faire un tour. Comme ça, les mains dans mes poches (non trouées). Sans écouteur, sans téléphone. Juste à observer les rues, écouter les conversations (bouuuh) et sentir le monde qui vit autour de moi.

Cela peut paraître étrange je sais, mais pourtant se connecter au monde de cette manière et prendre conscience de tout ce qui nous entoure amène notre esprit à s’ouvrir et à avoir de nouvelles idées. Je sais par expérience que la nature et les conversations ont un immense pouvoir sur mon imagination. A chaque fois que je vais ne serait-ce que dans un parc, j’observe la nature et entends des bribes de conversations qui m’amènent à réfléchir et me donnent de nouvelles idées. C’est par exemple comme cela que j’ai écrit l’article sur la sensibilité masculine ou sur le sourire des inconnus.

 

Découvrir et développer sa créativité - Comment être plus créative ? Pêche & Églantine

 

Connaitre ses heures de créativités

Tu l’as sûrement remarqué, nous fonctionnons tous différemment. Certains ont une énergie folle le matin, d’autres peuvent veiller jusqu’à tard dans la nuit. Eh bien pour la créativité c’est pareil ! Selon notre personnalité, notre horloge interne et les heures de la journée, nous n’aurons pas le même niveau de créativité. Je sais que pour moi par exemple j’ai une foule d’idées le matin entre 5h et 8h puis de nouveau en fin d’après-midi vers 17h.

Cette émulsion d’idées nouvelles ne va pas forcément en concordance avec notre niveau d’énergie. J’ai une amie par exemple qui a toutes ses idées le soir avant d’aller dormir alors même qu’elle est épuisée ! Du coup si ces flashs de créativité arrivent à des moments… inopportuns, je te conseille d’avoir toujours un petit carnet sur toi histoire de noter toutes ces belles idées si tu ne peux pas te déplacer. Veille tout de même à noter un maximum de détails et pas juste trois mots clés. On se dit souvent qu’on se souviendra de tout après et c’est n’est vraiment pas le cas, crois en mon expérience…

A lire aussi :  La créativité du copier coller 

Ne pas hésiter à s’inspirer

Quand on veut commencer une nouvelle activité, ou même que l’on pratique depuis longtemps mais que l’on manque d’idée, c’est toujours bien utile de regarder ce qui se fait ailleurs. Cela peut-être dans ton cercle d’amis mais aussi sur internet, dans les livres ou tout simplement dans ton quartier! Pour ma part, outre la nature et les conversations, j’aime énormément m’inspirer de Pinterest, d’Instagram et bien sûr des autres blogs que je suis (bah oui, comme chacune d’entre nous il faut le dire!).

Après jusqu’où va l’inspiration et où commence la duplication… c’est une bonne question ! Je pense que lorsque tu commences une activité créative il peut-être bon de copier, notamment pour tout ce qui est peinture, dessin, etc. Le fait – d’essayer – de refaire trait pour trait une oeuvre peut nous permettre de comprendre comment cela fonctionne et nous donner de bonnes pratiques pour développer notre propre style. Par contre pas question de ne faire que ça car cela ne servirait pas à grand chose… Développer sa créativité doit nous permettre de nous évader et nous exprimer, pas de devenir le portrait craché un.e autre !

Et toi, comment développes-tu ta créativité ?

Cet article fait partie du carnaval d’article sur la créativité lancé par ma très chère Émeline du blog Si j’osais (que je vous conseille vraiment d’ailleurs) et j’ai bien hâte de voir les autres articles !

Si tu veux continuer à partager des petits bonheurs, des moments de vie et que l’on se soutienne au quotidien, rejoins moi sur Instagram et Facebook !

[mc4wp_form id= »5814″]

Bisous,

Pêche

Vous pourriez aussi aimer lire :

Savoir dire non sans culpabiliser

Savoir dire non sans culpabiliser

"Non", ce petit mot que l'on a tant de mal à dire... Savoir dire non est indispensable pour se préserver, se respecter et avoir une vie sereine et épanouie. Sauf que refuser n'est pas évident pour tout le monde et fait beaucoup culpabiliser, surtout quand on a envie...

Suivre l’élan de son coeur avec Peggy d’End0uceur

Suivre l’élan de son coeur avec Peggy d’End0uceur

On se retrouve aujourd’hui pour l’interview de Peggy, aussi connue sous le nom d’End0uceur, que j’ai découvert à un moment où j’avais beaucoup de mal avec ma féminité et mon corps et qui, sans le savoir, m’a beaucoup aidé grâce à ses contenus sur le cycle féminin dont...

Comment revenir à soi et simplement être ? Avec Karma Lou

Comment revenir à soi et simplement être ? Avec Karma Lou

On se retrouve aujourd’hui pour l’interview de Karma Lou, coach et psychologue, passionnée de spiritualité pour un épisode rempli de bons conseils pour revenir à soi et à l'être.  J’ai découvert Lou sur Instagram et j’ai tout de suite aimé sa douceur, sa...

27 Commentaires

  1. Joyful Dreams

    Merci pour ce bel article inspirant 🙂
    Je suis une personne créative, mais qui avec le temps laisse couler sa créativité… J’essaie toutefois de faire des efforts notamment avec la photographie grâce au blog. C’est une chose qui me passionne, j’adore tout mettre en plus, prendre des photos, les retoucher. Par contre, j’aime beaucoup dessiner et je le fais de moins en moins. J’aimerais beaucoup reprendre cette activité, car elle m’apaise 🙂
    Bisous.

    Réponse
    • pecheneglantine

      Et tu es douée en plus pour la photo ! Eh bien fonce sur le dessin alors !! ❤

      Réponse
  2. Lili, littérartiste

    Coucou! je suis un peu comme toi, avant je dessinais beaucoup et maintenant, je fais de temps en temps des petites aquarelles ou illustrations à la tablette graphique, mais moins souvent qu’avant… Par contre j’écris beaucoup plus de poèmes 🙂
    Moi je suis très inspirée la nuit quand j’ai des insomnies (ce qui arrive souvent) vers 2-3h du matin ou avant de dormir… pour l’inspiration j’aime beaucoup regarder des images de fantasy et magie sur Pinterest, des dessins dans un style un peu manga 😀

    Réponse
    • pecheneglantine

      Wahou pas pratique pour créer à 2 ou 3h ahaha ! Et c’est top que tu arrives encore à faire tout ça !

      Réponse
      • Lili, littérartiste

        Oui c’est sur que faut être motivée xD oui je suis contente en ce moment je suis super inspirée 🙂 mais à la rentrée je sais pas si j’aurais le temps…

        Réponse
  3. Laura B. (@FrStyleAbroad)

    Merci pour cet article ! Je prend conscience que j’ai un peu laissé ma créativité de coté, à part pour les photos du blog et Instagram.. il faudrait que je me remette au dessin car j’adore ça 🙂

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oh bah oui ! Cela fait tellement de bien de laisser parler sa créativité que même 10 minutes de dessin ne te feront que du bien ! Et puis n’hésites pas à nous les partager / me taguer pour que l’on découvre tout ça si tu veux 😀 <3

      Réponse
  4. Nymeria

    Je suis toujours super inspirée le soir, souvent après manger, même si je suis un peu fatiguée. J’ai des frénésies écrivaines, de dessin aussi, j’ai plein d’idées pour le blog et me sens beaucoup mieux que le matin. Je m’inspire beaucoup de Pinterest, avec des images de fantasy, car j’adore la fantasy 🙂 Pour les dessins, et ça m’inspire des textes, etc. Aussi, je m’inspire en regardant dehors, en écoutant des conversations, comme toi. Ou en cours quand je m’ennuie j’écris des poèmes, sur les examens par exemple, ou s’il pleut sur la pluie !
    Bisous<3

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oh c’est top tout ça ! J’adore ces moments de frénésie, comme si rien ne pouvait m’arrêter !
      Bisous toi <3

      Réponse
  5. Virginie Loÿ

    Je partage ton avis, « Églantine » ! Plutôt x10, même ☺

    La créativité peut même être une réelle source de guérison pour les personnes qui ont vécu des événements douloureux. C’est aussi un moyen de s’affirmer, de dépasser la dépendance et comme tu le dis, on peut l’exprimer de différentes manières : à travers l’écriture ou l’art, mais aussi le mouvement. Ou pourquoi pas dans sa cuisine, en inventant de nouvelles recettes ?
    J’ai lu le livre super d’Elizabeth Gilbert à ce sujet « Comme par magie », qui est très motivant et inspirant. J’ai vu que tu en as parlé dans un article, c’est de l’or en barre, ce livre !
    Merci pour ce rappel.

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oui c’est vrai qu’il existe de nombreuses thérapie basée sur la créativité, tu as raison !
      Et ce livre est une petite pépite oui !
      Belle journée Virginie <3

      Réponse
  6. theatypicalsblog

    J’aime beaucoup ton article! Perso, c’est l’écriture et la danse, les deux constantes de ma vie…mais avec le petit qui adore bricoler, je me découvre plein d’autres petits talents et c’est vraiment délassant 🙂

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oh c’est génial ! Et vous devez être adorables tous les deux 😉

      Réponse
  7. jolibonheur

    Moi j’essaye toujours de m’accorder du temps durant ma semaine pour trouver de l’inspiration afin de nourrir ma créativité, je trouve que c’est super important pour justement ne pas se retrouver bloquer devant sa page blanche, sa toile de peinture, son appareil photo, ….
    J’aime aller me ressourcer et trouver l’inspiration dans la nature, ou juste en faisant une marche dans mon quartier. Mais aussi dans de jolies boutiques, dans les jardineries, en feuilletant des magasines, …

    Réponse
    • pecheneglantine

      Comme quoi l’inspiration est partout, il suffit de regarder !

      Réponse
  8. Dedey Hello

    Super intéressant ton article, pour moi, ce qui marche le mieux c’est de tester, de laisser faire et peu à peu j’arrive à faire des choses plas trop mal :). Bisous

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oui c’est comme tout : c’est en faisant qu’on apprend !!

      Réponse
  9. ornellastro

    Moi, je n’ai pas encore de rythme de création, je suis toujours un véritable électron libre. Mais je me dis souvent qu’il faudrait que je me trouve une routine.

    Réponse
  10. lolli15

    Article très intéressant, même pour toutes ces astuces sur le processus créatif c’est un sujet qui me passionne 🙂

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.