Cette semaine a été chaotique, tant au niveau des émotions que de mon énergie. Une succession de hauts et de bas et de réflexions à n’en plus finir qui m’ont conduis à remettre beaucoup de choses en question. Cela m’a aussi poussé à chercher quelle était la cause de tout ces chamboulements et comment apaiser tout cela. Du coup j’ai décidé de me pencher un peu plus sur la spiritualité. Cela fait pas mal de mois/années que je m’intéresse à cet univers dont chacun a une vision bien différente. Mais cette semaine m’a poussé à aller encore plus loin pour savoir comment développer sa spiritualité à petits pas sans tomber dans le trop « perché » ?

J’ai toujours été attirée par la spiritualité, notamment parce que j’ai grandit entre les pierres, quelques oracles et une immense bibliothèque de livres de spiritualité. Et en même temps j’ai aussi des côtés très cartésiens, j’ai besoin de voir et d’expérimenter les choses pour pouvoir y croire et les intégrés.

Comme je te le disais, cette semaine a été l’occasion pour moi de travailler cette question de comment développer sa spiritualité et je voulais partager mes découvertes avec toi pour te donner des pistes si tu veux débuter la spiritualité sans trop savoir par où commencer.

 

Comment développer sa spiritualité ? Débuter et découvrir la spiritualité

Qu’est-ce que la spiritualité ? 

Avant toute chose, je pense qu’il est important de te donner ma petite définition de la spiritualité. Bien entendu chacun en a une propre a soi et aucune n’est juste ou fausse, elle est, simplement. Pour moi la spiritualité est une partie du développement personnel qui nous aide à voir plus loin que soi. Être spirituel c’est s’ouvrir aux autres et au monde qui nous entoure. Être spirituel c’est suivre son intuition, croire aux petits signes de l’univers et à toute l’énergie qui circule partout entre les êtres et autour de nous.

Il y a quelque chose d’inexpliqué dans la spiritualité, quelque chose auquel nous sommes libres de croire ou non mais qui peut nous aider et nous porter vers une meilleure connaissance de nous-même, plus d’épanouissement et d’ouverture au monde. La spiritualité m’a par exemple apporté plus de clarté pour faire mes choix, m’a permis de comprendre que la vie est bien faite et que chaque chose arrive pour une raison et puis surtout que le bonheur repose essentiellement sur la gratitude, l’amour et les petits signes de la vie.

A lire aussi : Ecouter son intuition… grâce à une petite cuillère 

Débuter la spiritualité avec les pierres

Je crois que mon premier pas vers la spiritualité s’est fait grâce aux pierres. Comme je te le disais en introduction j‘ai vécu dans une maison avec pas mal de pierre semi-précieuses et elles m’accompagnent donc depuis un long moment. Je t’ai d’ailleurs déjà fait un article pour découvrir la lithothérapie mais je me devais tout de même de t’en parler !

Les pierres, en plus d’être souvent très belles, ont la capacité d‘agir sur nos humeurs, nos émotions ou notre ancrage. Chacune d’elles émet une vibration et une énergie spécifiques qui entrent en résonance avec ce que nous dégageons nous aussi. En fonction des caractéristiques de la pierre cela va nous apaiser, nous réconforter, nous donner de l’énergie

Comment pratiquer la spiritualité avec les pierres ? Comme je l’évoque dans ma vidéo à la fin de l’article, j’utilise à la fois des bijoux, des colliers ou des bracelets, que je porte au quotidien mais aussi des pierres « nues » que je pose à côté de mon lit et dans mon salon. Je les laisse agir au fil de la journée ou m’en sers lors de méditations.

Pour aller plus loin : Si tu es un peu curieuse, je te conseille de jeter un oeil au Petit cahier sur les pierres, qui est très chouette et te donne une vision globale de tout ça. Et si tu veux aller un peu plus loin, fonce sur la Bible des cristaux, une petite merveille !

A lire aussi : 5 min pour apprendre à s’aimer 

Commencer la spiritualité grâce à la méditation

En parlant de méditation, c’est aussi une très bonne manière de développer sa spiritualité ! Ce doit être l’une des manières les plus connues et « acceptées » par la société de découvrir cet univers (ce qui est très chouette!) et je ne pouvais donc pas passer à côté.

La méditation permet de s’ancrer dans l’instant présent, de relâcher la pression, d’oublier le passé et le futur pour se concentrer sur soi, ici et maintenant. A mes yeux la méditation est la façon la plus accessible de débuter la spiritualité. Elle permet de souvenir à de nouvelles réflexions, d’apprendre à se connaitre et connaitre le monde pour ensuite pouvoir aller vers des pratiques plus spirituelles encore. Si le sujet t’intéresse je te conseil de lire l’article pour débuter facilement la méditation.

Comment pratiquer la spiritualité avec la méditation ? Pour commencer le plus simple, accessible et motivation est de faire une méditation guidée en directe, cela permet de découvrir pas à pas cette pratique et de pouvoir poser toutes sortes de questions à un professionnel sans peur d’être jugé. Cela te donnera les clés pour ensuite te lancer seul.e avec des audio ou… tout seul !

La spiritualité n'est pas forcément étrange, elle aide simplement à voir plus loin que soi. Être spirituel c'est s'ouvrir aux autres et au monde qui nous entoure. Cliquez pour tweeter

Développer sa spiritualité - Comment commencer la spiritualité ?

Découvrir la spiritualité à travers les cycles de la lunes 

Tu en as sûrement entendu parler, mais on dit que la lune représente le principe féminin et est donc directement liée aux femmes. Elle a a la fois une influence sur nos émotions mais aussi sur notre corps puisqu’elle joue aussi un rôle sur nos cycles.

La lune est d’ailleurs elle-même fait de cycles et chacun d’eux est constitué de 4 phases : la nouvelle lune (lune noire), la lune gibbeuse croissante, la pleine lune et la lune gibbeuse décroissante. C’est chacune de ces phases qui ont un impact sur nous et notamment sur nos émotions et notre manière de voir le monde. Je ne peux pas m’étendre sur le sujet ici et te renvoie vers  La Lunologie de Yasmin Boland et La puissance du féminin de Camille Sfez qui sont des livres géniaux pour se familiariser avec cet aspect de la spiritualité.

Selon les femmes, la lune aura des impacts très différents et plus ou moins puissants. Mais globalement, voici ce que l’on dit :

  • Nouvelle lune : Début d’une nouvelle phase, introspection, méditation, renouveau
  • Lune croissante : Ouverture, énergie, curiosité
  • Pleine lune : Action, créativité, sociabilité, troubles du sommeil
  • Lune décroissante : Retour à soi, introspection, introspection et questionnements

Pour aller plus loin : Il me semble qu’il y a trois indispensables à avoir lorsque l’on veut débuter la spiritualité avec les cycles de la lune : Lune rouge de Miranda Gray, La Lunologie de Yasmin Boland et La puissance du féminin de Camille Sfez sont des indispensables !

A lire aussi : Débuter le yoga facilement

Développer sa spiritualité avec les oracles / tarots

Pas de panique, je ne veux te parler ici ni de voyance, ni de divin, ni de rituel ou de jenesaisquoi. Je suis consciente que cette partie de la spiritualité peut paraître un peu perchée mais en réalité, tu peux très bien utiliser simplement ces cartes pour commencer la journée d’une manière plus positive ou t’aiguiller si tu te poses quelques questions.

Il est tout à fait possible de devenir plus « spirituel » tout en restant dans le monde réel 😉 Je t’explique comment utiliser les cartes de tarot et oracle dans ma vidéo juste en dessous. En pratique, tu peux simplement  te tourner vers un jeu de tarot ou un oracle dont le thème te parle et que tu trouves joli. Au début tu peux même uniquement te concentrer sur l’image et voir ce à quoi elle te fait penser sans même te pencher sur sa « signification ».

Pour aller plus loin : Déjà, regarde la vidéo juste en bas 😉 Ensuite, tu trouveras (normalement) avec chaque jeu de carte un petit livret explicatif de chaque carte. Il suffit donc d’en trouver un qui te plait et de l’acheter !  Personnellement j’ai un petit coup de coeur pour L’Univers veille sur vous, qui ressemble à ceci et que je trouve très doux et inspirant avec sa petite phrase positive et l’Oracle des Haïkus dont les illustrations sont magnifiques et parfait pour commencer sans être trop spirituel.

 

On avoir un côté spirituel tout en restant dans le monde réel ! Cliquez pour tweeter

Et toi, quelle est ta relation à la spiritualité ? 

Si tu veux continuer à suivre mes aventures et partager des petits bonheurs au quotidien, rejoins moi sur Instagram, Youtube et Facebook !

D'ailleurs si tu as envie d'une vie plus épanouie et positive , tu vas adorer le planner du bonheur !
Inscris toi vite pour avoir accès aux news et à pleins d'autres cadeaux !


Bisous,

Pêche

12 thoughts on “Développer sa spiritualité à petits pas”

  1. Au début le côté « perché » comme tu dis faisait que j’y allais à tout petit pas par peur du regard des autres – mes proches ont plutôt l’esprit très carré x) Maintenant je l’affirme de plus en plus, je crois en une force universelle (j’en ai parlé dans cet article : https://bit.ly/2hFYS42), j’ai mes pierres chouchouttes, la méditation m’apaise et dernièrement je commence à poser mes intentions à la nouvelle lune. Ça me fait du bien et ça ne fait de mal à personne ! 🙂

    1. Et tu as TELLEMENT raison ! La spiritualité peut faire « peur » car elle est encore peu connue et puisque l’Homme a un certain rejet de ce qu’il ne connait pas… Voilà ce qui arrive ! Mais j’ai justement fait cet article pour prouver qu’il n’y avait rien de bizarre dans tout cela, juste des belles pratiques qui font du bien ♥

  2. Chaque matin (ou presque) je me tire une carte du tarot « Demandez à vos guides » puis une du Tarot des Fées (de Doreen Virtue). Et le dimanche, je me tire un ange pour m’accompagner toute la semaine (et je le note sur mon planning hebdomadaire dans mon bujo). Ca me connecte et ça m’inspire beaucoup ! A bientôt,

  3. Huuuum comment te dire … En fait on a vraiment pas mal de choses en commun. Je suis heureuse d’avoir pu te rencontrer grâce au blog !! 😀
    J’ai commencé la spiritualité avec ma mère. C’est vrai que ça me faisait « peur » au début et je me demandais ce que ma mère avait été foutre pour aimer ça mais j’en suis finalement tomber amoureuse aussi !
    D’abord les cartes, l’oracle … puis les pierres naturelles … la lithothérapie … l’astrologie avec les différentes phases de la lune … le top !! ♥
    Et c’est marrant, j’ai l’impression que je rencontre de plus en plus de personnes qui s’y intéressent même s’il y a encore des réfractaires.

    1. Oui dès qu on commence à s y intéresser on découvre pleins de nouvelles choses ! Et je pense que du coup on se tourne aussi vers des personnes plus ouvertes sur ça..
      En tout cas je suis heureuse de savoir que ce sujet te parle aussi!

  4. Merci pour cet article!
    J’ai une vision très simple de la spiritualité…Pour moi, c’est la simplicité, le naturel. Apprécier un paysage, une fleur, la pluie etc…Ça rejoint ton intérêt pour les cycles lunaires, les pierres.
    Depuis que j’ai commencé le yoga, j’ai rencontré beaucoup de personnes qui parlaient de la « spiritualité ». Que je mets entre guillemets. Car derrière cette spiritualité, synonyme, selon moi de simplicité et d’unité j’y ai découvert…de l’arrogance. Et pour en avoir parlé avec plusieurs professeurs de yoga, de méditation …c’est un complexe assez fréquent. Ce fameux complexe de supériorité.
    Jusqu’au jour, où, dans un ashram, lieu ô combien spirituel, j’ai entendu cette phrase qui a fait évoluer de manière drastique ma vision de la spiritualité: « mais nous, nous sommes spirituels, nous sommes plus évolués que les autres ».
    Alors depuis, je préfère considérer la spiritualité comme une communion, comme une manière d’échanger, entre humains, terriens, et au delà…Et surtout, j’ai choisi de me défaire des étiquettes. Je pense que c’est pour ça que j’ai du mal à me définir « spirituelle ». J’ai été aussi très marquée par la vision sans concession de Krishnamurti sur la spiritualité…si tu es intéressée par son travail, tu peux trouver des interviews très intéressantes de lui sur youtube 🙂

    1. J’ai une vision assez similaire, je ne me sens jamais plus « connectée » que dans une forêt à toucher, respirer, sentir l’ambiance particulière d’un lieu… Et dans les moments forts qu’on partage avec d’autres personnes

  5. Tu vas penser que j’ai l’esprit de contradiction, mais je crois qu’il n’y a pas de méthode pour trouver sa spiritualité. On ne devrait avoir à « commencer la spiritualité », ce n’est pas une discipline comme la couture ou le taekwondo. La spiritualité pour moi est une rencontre extrêmement intime et propre à chacun. On peut démarrer avec tous les artifices du monde sans pour autant la trouver. C’est une quête dont la porte ne s’ouvre que lorsque c’est le bon moment.

    1. C’est vrai que je suis aussi d’accord avec cette vision… Je pense que cela vient à nous et qu’il faut simplement savoir l’accepter et s’ouvrir à tout cela, c’est plus en ce sens que j’ai écrit cet article, non pas pour forcer les choses ni quoi que ce soit. Bisous !

  6. Ton article m’a intéressée parce que depuis quelques temps je me pose la question de la forme que pourrait prendre une spiritualité athée, pour les personnes rationalistes (comme moi quoi)… Clairement le fait que je ne crois pas du tout à un pouvoir spécifique des pierres (autre que celui qu’on lui prête je veux dire, les pierres peuvent être une forme de médiation ensuite), ni du tarot, ni de la plupart de ce qu’on voit présenté d’habitude, ça crée une sorte de « vide », on peut avoir le sentiment que du coup rien n’est fait pour nous. Idem pour les cycles de la lune, j’adore la symbolique (comme j’adore les pierres par ailleurs), mais impossible de m’empêcher d’avoir en tête que les deux cycles se décalent forcément sur une année et qu’on ne peut pas réellement être en phase avec les phases de la lune, surtout lorsque certaines femmes ont des cycles de 21 jours et d’autres de 32… Mais peut-être que la piste réside ici justement, dans le fait d’avoir la possibilité malgré tout de conserver les formes de symbole qui me parle, de créer le sens qui me convient, sans avoir besoin d’adhérer à une croyance spécifique. Toucher des pierres, méditer dans la nature, tout ça peut me parler malgré tout. J’ai encore des choses à creuser là dessus mais c’est en construction dans ma tête

    1. Oh je te comprends tout à fait et j’ai aussi moi-même énormément de réflexions là dessus. Je n’adhère vraiment pas à tout et utilise tout ça comme des pistes et non comme des guides et encore moins des règles ! Je pense que l’on doit tous piocher des petites choses qui nous conviennent ça et là sans se prendre la tête.
      En tout cas merci pour ton partage, c’est toujours très enrichissant !
      Bisous!

Laisse-moi un petit mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :