Et si… je n’aimais pas voyager ?

Il y a deux mois, je prenais des billets d’avion pour partir seule à Amsterdam début mai. J’étais toute excitée, j’en parlais tout le temps et à tout le monde. Ma première expédition véritablement toute seule, en mode aventurière qui n’a peur de rien (genre je vais au fin fond de l’Amazonie…). Sauf qu’aujourd’hui le jour J approche et j’ai perdu toute cette joie, cette excitation de partir. J’ai envie de rester là, tranquilou chez moi. Prendre du temps pour le blog et surtout m’occuper de ma petite entreprise qui doit encore bien grandir ! Mais si au fond j’avais peur ? Et si je n’aimais pas voyager tout simplement ?

A vrai dire je n’en sais rien. Et c’est aussi un peu pour ça que j’écris cet article. Essayer de mettre des mots sur ce ressenti, comprendre d’où peut venir cette absence d’envie de voyage. Je suppose que je ne suis pas la seule à éprouver cela et que, dans une société où tout le monde semble rêver de voyages à longueur de journée, on peut se sentir un peu étrange et exclu lorsque l’on ne perçoit pas la même chose. Et comme toujours avec les sujets comme ça, je n’ai qu’une seule envie  : sortir mon clavier et en parler. Parce que nous avons bien tous le droit de nous exprimer (promis je me calme après 😉 ) !

 

Et si je n'aimais pas voyager ? - Pêche & Églantine

Une peur de la solitude ?

Alors là non je ne pense pas ! Je suis une graaaaaaande solitaire (un peu trop diraient mes amis, mais passons), j’aime être seule et je le vis plutôt (très) bien. En tant qu’introvertie, c’est dans ces moments de solitude que je me retrouve, que je laisse partir mon imagination et que je fais le plein d’énergie. A cela s’ajoute un besoin viscéral d’indépendance et d’autonomie dans tout ce que je réalise. Du coup, comment te dire que ce n’est pas la peur de la solitude qui va m’empêcher de faire quoi que ce soit !

Je pense d’ailleurs que la solitude en voyage ne dure pas très longtemps et que l’on se fait facilement des contacts. Je compte en plus loger dans une auberge de jeunesse, je n’échapperai donc pas au monde réel et aux autres humains !

Et puis je suis introvertie mais absolument pas timide (oui oui, ceux sont bien deux choses différentes !). Du coup, je pense que si j’ai envie, je trouverai rapidement quelques voyageurs solo comme moi avec qui partager de petits moments.

A lire aussi : Faire une pause, pour retrouver son énergie 

Un risque d’ennui ?

Là je pense qu’il y a plus de chance oui… Amsterdam doit être une ville magnifique mais reste une ville occidentale et quand on est seule, elle se ressemble toutes un peu…
Je sais que ces mots peuvent être vus comme des propos « de riche » qui se plaint de pouvoir partir en vacance. Bien entendu ce n’est absolument pas le message que je veux te transmettre et je suis vraiment navrée si tu perçois cela.

Tout ce que je veux dire, c’est que lorsque l’on est seule, une ville équivaut souvent à une autre (enfin pour ma part). En réalité je ne voulais pas aller à Amsterdam pour Amsterdam mais simplement pour être dans une autre ville. Le lieu en lui même m’importait peu. Cela provoque en moi une sensation étrange, comme un manque de sens dans ce voyage. Je n’ai aucun but, rien que je veuille absolument découvrir là bas.

Et si je n'aimais pas voyager ? - Pêche & Églantine

Un bouleversement des habitudes ?

Il y a peut-être un peu de ça aussi. Je te l’ai déjà dit et redit mais je suis une fille à habitudes. J’ai mes petits « rituels » du matin et du soir que j’aime énormément et qui me mettent de bonne humeur. J’aime ma vie simple, faite de petits bonheurs du quotidien, de sorties entre amis et de rêves en réalisation. Je n’ai pas besoin d’autre chose. Je n’en ai même pas envie à vrai dire. C’est comme lorsque l’on te propose une glace et que tu n’en à pas envie, c’est rare, c’est étrange et pourtant c’est bien le cas.

A lire aussi : Ces instants de gratitude à vivre au quotidien 

Une envie de réaliser d’autres projets ?

Alors là oui ! Avec toutes les envies, les rêves et les projets que j’ai ici, je n’ai aucune envie de les délaisser, même si ce n’est que l’espace de quelques jours. Je sais que je pourrais travailler là bas, il y aura de la wifi tout ça tout ça, sauf que c’est quand même bien dommage non ? Déjà que je suis totalement incapable de passer une journée à ne rien faire, alors si en plus je suis en vacance et que je n’en profite pas, je m’en voudrais énormément !

Et puis je me dis que tout ce temps et cet argent, je pourrais l’utiliser pour me former, faire des retraites de yoga ou des stages en ayurvéda. Ça, ça me fait vraiment vibrer ! Des choses qui ont du sens, qui parlent au plus profond de mon être et desquelles je ressortirais encore plus grandie. Il existe tant de possibilités et d’opportunités, pourquoi alors partir seule dans une ville chouette mais qui ne te fait pas vraiment envie ? (En fait c’est « je », mais chuuut)

 

Enfin voilà, je m’envole dans quelques jours et l’envie de partir en voyage n’est pas vraiment là. J’espère tout de même qu’elle pointera le bout de son nez. Et puis je crois en la vie alors cette aventure me réserve sûrement un tas de surprises…

Et toi, tu aimes voyager ? Tu es déjà partie seul.e ?

Si tu veux continuer à partager des petits bonheurs, des moments de doutes et que l’on se soutienne au quotidien, rejoins moi sur Instagram et Facebook !

[mc4wp_form id= »5814″]

Bisous,

Pêche

Vous pourriez aussi aimer lire :

Trouver son équilibre avec Safia Ayad

Trouver son équilibre avec Safia Ayad

Comment trouver son équilibre ? C'est la question que j'ai posé à Safia Ayad dans ce podcast. J'ai choisis cette thématique de l'équilibre pour ce podcast avec Safia Ayad non seulement parce que j'ai la sensation que cette jeune femme, maman et entrepreneure du...

Savoir dire non sans culpabiliser

Savoir dire non sans culpabiliser

"Non", ce petit mot que l'on a tant de mal à dire... Savoir dire non est indispensable pour se préserver, se respecter et avoir une vie sereine et épanouie. Sauf que refuser n'est pas évident pour tout le monde et fait beaucoup culpabiliser, surtout quand on a envie...

Suivre l’élan de son coeur avec Peggy d’End0uceur

Suivre l’élan de son coeur avec Peggy d’End0uceur

On se retrouve aujourd’hui pour l’interview de Peggy, aussi connue sous le nom d’End0uceur, que j’ai découvert à un moment où j’avais beaucoup de mal avec ma féminité et mon corps et qui, sans le savoir, m’a beaucoup aidé grâce à ses contenus sur le cycle féminin dont...

39 Commentaires

  1. joyfuldreams

    C’est drôle j’ai déjà ressenti ça moi aussi. Pourtant j’adore voyager ! Ça m’est arrivée récemment lorsque je devais aller à Londres, c’est une ville que j’adore, j’ai même le projet d’y vivre, mais je ne sais pas pourquoi j’avais pas envie de laisser mon chez moi. Mais une fois dans le train, j’étais excitee comme une puce et j’étais tellement contente de partir haha. C’est assez étrange ! Je ne saurais pas vraiment l’expliquer.
    J’espère que tu vas bien t’amuser à Amsterdam et que tu vas découvrir pleins de belles choses 🙂
    Bisous.

    Réponse
    • pecheneglantine

      Ton commentaire me redonne espoir ! On verra bien de toute manière…

      Merci beaucoup ♥

      Réponse
  2. The City and Beauty(kat)

    Coucou je pars souvent seule par choix après si tu pars faut le vouloir et avoir envie sinon pourquoi t’embêter à partir ? C’est dommage d’avoir choisie une destination sans le vouloir vraiment, j’espère que tu passeras un bon moment

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oui partir seule était un réel désir de ma part à la base ! Et Amsterdam me plaisait vraiment, tout comme peut l’être Londres ou Dublin par exemple. Maintenant que je suis lancée dans l’aventure j’y vais et on verra bien 😉

      Réponse
  3. Le quotidien d'Emmanuelle

    Personnellement, j’aimerais voyager mais je trouve ta réflexion intéressante. Ce sentiment et cette envie sont propres à chacun et peuvent également dépendre en fonction de la situation actuelle entre autres. Quoi qu’il en soit, cela fait toujours du bien de poser des mots sur ce qu’on ressent. Je te souhaite de profiter quand même de ton séjour.

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oui clairement nous sommes tous différents… Et mettre des mots dessus fait effectivement su bien !
      Merci beaucoup en tout cas ♥

      Réponse
  4. Laetiboop

    Super article ! Ce sont des remarques que je me suis déjà faites

    Réponse
  5. Ilona

    Je te comprend totalement. De nos jours, on dirait que pour être heureux il faut voyager toutes les deux semaines et à l’autre bout du monde sinon ça ne compte pas. Parfois j’ai l’impression que ceux qui ont « besoin » de voyager sans cesse sont en faite, tout simplement, mal dans leur quotidien et dans leur vie en France (par ex). J’adore néanmoins voyager de temps en temps, l’été pour quelques jours, partir à l’aventure, c’est super enrichissant. Voyager en mode découverte/aventure est vraiment la meilleure expérience selon moi !
    Je vis actuellement à Amsterdam et c’est une super ville tu ne regrettera pas. Je trouve que justement, c’est une ville qui se démarque de toutes autres capitales Européenne, c’est calme, très beau, pas très grand et original. (si on ne reste pas que dans le centre bien-sûr).
    Au final je pense que parfois ça fait du bien de voyager, changer d’air, mais que le quotidien et les habitudes qu’on se créent doivent nous épanouir davantage 🙂 Bon courage, il devrait faire beau les prochains jours à Amsterdam !!

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oui les voyages sont souvent riches en émotions et expériences tu as raison, peut-être que cet article n’aura plus de sens une fois que je serai rentrée, qui sait!
      Et si tu as des bons plans ou des adresses incontournables à Amsterdam, je suis preneuse ! 😀

      Bisous Ilona <3

      Réponse
      • Ilona

        Le café Berry est un bon endroit pour se poser, travailler tranquillement. Et pour manger, SLA, Pluk et Dignita sont mes adresses préférées ! Tu peux aussi aller faire un tour au Sloterpark qui est super beau et aller au Neufs rues où les petits commerces sont adorables.

        Bon voyage 🙂

        Réponse
  6. Nina Moslee

    Coucou Eglantine,C’est tout à fait normal d’avoir de l’appréhension face à l’inconnu, et le fait d’avoir tes petites habitudes quotidiennes où tu te sens bien , freinent encore + ton envie de partir, mais tu vas partir à l’aventure et tu verras que tout va bien se passer… tu n’y penseras plus sur le coup et tu te diras peut-être même, c’est déjà fini.
    Profite à fond de ton séjour, on pensera à toi et on a hâte que tu nous ramènes de jolies photos.
    Bisous des îles

    Réponse
    • pecheneglantine

      Aha oui tu as raison, cette aventure me réserve sûrement de belles surprises.
      Merci beaucoup Nina <3

      Réponse
  7. Estelle

    Coucou
    Perso j’adore voyager et je ne ferais que ca si je pouvais. Tes craintes sont justifiées ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir « le courage de partir seule » et c’est un grand pas en avant quand on le franchi. Tu vas bien t’amuser à Amsterdam, c’est une ville très conviviale ou les gens sortent beaucoup à l’extérieur…..tu comprendras quand tu verras la taille des maisons 😉
    Amuse toi bien et profites bien de cette ville.
    Bises

    Réponse
  8. Learn to be Happy

    Hello ! C’est normal toutes les questions que tu te poses, tu vas sortir de ta zone de confort alors tu ne sais pas trop comment réagir. Tu pourras dans tous les cas te faire ta propre idée uniquement en le faisant et maintenant tu n’as pas l’occasion de retourner en arrière (enfin il vaut mieux pas ce serait vraiment dommage) ! J’ai hâte que tu fasses un article à ton retour pour nous raconter à quel point c’était bien ^^

    Réponse
    • pecheneglantine

      Aha oui clairement, j’y vais et on verra bien ce qu’il se passera, ce ne peut-être qu’une aventure pleine d’apprentissage.
      Promis je vous raconterai tout ça 😀 <3

      Réponse
  9. Isa

    Hello !
    Ça fait 2 ans que je voyage uniquement pour me former: ou c’ Chouette.
    Mais quand une de mes copines indépendantes fuit la grisaille pour bosser de Sicile…je me dis que c’est quand même encore plus chouette 😉
    Et travailler hors de notre environnement nous pousse à ouvrir les yeux différemment 😘
    Bon vent ma belle; il t’apportera beaucoup!

    Réponse
    • pecheneglantine

      Merci pour ce doux partage. Oui j’accueille ce vent comme il vient et on verra bien <3

      Réponse
  10. Stage Nouvelle-Zélande 2018

    Merci pour ton super article ! Je comprends ce que tu ressens. A vrai dire, j’ai réagi de la même manière, mais le jour où je suis arrivée à Taupo. Il est naturel de penser ça, car tu sors de ta zone de confort. L’inconnu fait peur. Il chamboule nos habitudes et notamment nous empêche de CONTRÔLER ! Mais c’est justement ce qu’il y a de merveilleux dans l’inconnu et les voyages. C’est ce qui nous fait grandir ! Le fait que tu n’es pas choisie Amsterdam pour la ville en elle-même n’est donc pas un problème. Pars juste avec cet état d’esprit que tu vas découvrir plein de nouvelles choses sur la ville, les gens, mais surtout sur TOI ! Peut-être que tu reviendras en disant : non je n’aime définitivement pas voyager, et bien très bien au moins tu auras appris ça sur toi !
    Laisse toi émerveiller. Je suis sûre que tu reviendras très heureususe de cette super aventure et fière d’être allée jusqu’au bout de ton projet. Profite à fond, je t’embrasse fort ❤ (Hâte d’échanger avec toi sur nos voyages respectifs !)

    Réponse
    • pecheneglantine

      Oh merci ma Zozo pour ce beau et doux message rempli d’amour ! Tu as sûrement raison et je suis sûre que cela m’apprendra beaucoup sur moi, sur les autres, sur la vie… Dans tous les cas je pense effectivement que c’est mon besoin de contrôle qui est touché ici et cela me fera du bien de lâcher prise !
      J’ai aussi bien hâte que l’on partage toutes nos belles aventures ♥
      Des bisous !!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.